Eléméns d'idéologie, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 137 - Le second, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre. Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus, aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés...
Page 103 - Il n'ya donc rien que l'on puisse attribuer exclusivement à la sensibilité , à la mémoire , au jugement , ou à la volonté. Ce n'est pas de cette manière que l'on peut faire une distribution des sciences humaines qui y porte quelque lumière. Le seul...
Page 165 - PRINCIPES (PREMIERS). Les premiers principes, autrement les premières vérités, sont des propositions si claires, qu'elles ne peuvent être prouvées ni combattues par des propositions qui le soient davantage. On en...
Page 310 - ... De Stutt de Tracy*, sont absolument inaccessibles à l'erreur, et nos idées composées n'y sont exposées qu'eu égard aux jugements par lesquels elles sont composées. . Ce sont là les perceptions simples des impressions que nous recevons. Idées concrètes et abstraites. — Nous avons de plus des idées concrètes et composées des êtres qui nous font ces impressions. Et des idées abstraites et surcomposées des modes et qualités de ces êtres et des combinaisons de toutes ces idées...
Page 200 - Il faut arriver jusques à un premier fait dont nous puissions prononcer avec assurance que nous en sommes sûrs ; en sorte que ce premier fait soit la cause et la base de toute certitude , et que ce premier jugement (nous en sommes sûrs ) soit la source et le fondement de tous les autres : car il n'ya qu'un premier jugement qui puisse être absolu ; tous les autres ne sont jamais que conditionnels et relatifs à celui-là.
Page 43 - ... reconnaître, en même temps, qu'il n'y en a point à qui elle nuise davantage qu'à ceux qui s'en piquent le plus, et qui affectent avec plus de vanité de paraître bons logiciens : car cette affectation même étant la marque d'un esprit bas et peu solide, il arrive que, s'attachant plus à l'écorce des règles qu'au bon sens, qui en est l'âme, ils se portent facilement à rejeter comme mauvais des...
Page 327 - Un calcul n'est pas seulement un raisonnement; c'est un raisonnement sur des idées de quantités, et susceptible, par cette circonstance, d'être fait avec des signes particuliers ; en un mot, c'est un raisonnement ayant des caractères qui lui sont propres. Voilà pourquoi on peut dire : « Un calcul est un raisonnement, • et on ne peut pas dire : « Un raisonnement est un calcul. » Le raisonnement est le genre ; le calcul n'est que l'espèce. C'est pour cela que vous pouvez transformer tout...
Page 42 - La plupart des erreurs des hommes, comme nous avons déjà dit ailleurs, viennent bien plus de ce qu'ils raisonnent sur de faux principes, que non pas de ce qu'ils raisonnent mal suivant leurs principes. Il arrive rarement qu'on se laisse tromper par des...

Bibliographic information