Travaux de l'Académie nationale de Reims, Volumes 63-64

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 88 - Je ne doute pas que tout ceci ne passe pour une idée d'un nouveau monde; mais quoi qu'on en dise ou qu'on en pense, il sera facile, lorsqu'on voudra, de rendre les prisons et plus utiles et plus supportables (*). » N'est-cè pas là l'isolement, le travail, le silence et la prière prescrits par la philanthropie pensylvanienne et génevoise?
Page 278 - Conseiller du Roi en ses conseils, Mestre de camp de cavalerie, chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis, Commandeur de l'Ordre de Saint- Lazare, Membre de l'Académie des Sciences, Intendant du Jardin du Roi, Directeur et ordonnateur général des bâtiments du Roi, jardins, arts, académies et manufactures royales.
Page 79 - II est plus à propos que Dieu permette qu'il nous arrive de petites humiliations pour contrebalancer les louanges que les hommes nous prodiguent (2).
Page 128 - Lugduni, 1647, in-4". [11976] 3795. Lettre d'un be'ne'dictin ( J. MABILLON), à mgr l'e'vesque de Blois, touchant le discernement des anciennes reliques, au sujet d'une Dissertation de M. Thiers, contre la sainte larme de Vendôme. [ Voyez H. 5701-3. ] — Paris, 1700, in-8°. [38718] 3796. De venerandis imaginibus sententiae SS. patrum, grsecè, à sancla et generali synodo vu comprobatae. [ Voyez H. 7654. ] — Parisiis, G. Morelius, 1562, in-8".
Page 183 - Mais lorsqu'approchant de quelque lieu, il apercevait l'église du principal patron, ou du saint à qui il allait rendre ses vœux, il descendait ordinairement de cheval, et il se mettait à genoux pour s'acquitter plus religieusement de cet exercice de piété, qu'il s'était prescrit à lui-même dès ses premières années.
Page 278 - Benoit, où l'on trouve la vie et les travaux des auteurs qu'elle a produits, depuis son origine en 1618, jusqu'à présent...
Page 83 - ... qui en étoit , mais qu'ils ne voulussent pas se faire un cruel ennemi du cardinal et de toute sa maison pour chose qui , au sens de ces gens obscurs qui ne connoissent que leurs livres , ne blessoit personne et n'importoit à personne , ils prononcèrent en faveur du cartulaire, et le P.
Page 270 - Chastelet et ailleurs où il appartiendra ont lesdites partyes fait et constitué leur procureur général et spécial le porteur des présentes auquel ils ont donné et donnent pouvoir de ce faire et tout ce que au cas appartient et sera nécessaire après que icelles partyes se sont submizes et soubzmectent soubz ladite coustume de Paris et déclarent y avoir leur domicilie perpétuel et irrévocable en la maison de M...
Page 278 - Soissons, au prône de la messe paroissiale, par trois divers jours de dimanche et fêtes chômées, après publication faite en l'église de Saint-Sulpice de la ville de Paris, au prône de la messe paroissiale, du premier et dernier ban de mariage entre très-haut et très-puissant seigneur Achille-Henri, comte de Failly, ancien officier de dragons, fils majeur de très-haut et très-puissant seigneur Pierre-Louis, comte de Failly, ancien capitaine au régiment royal dragons, chevalier de l'ordre...
Page 279 - D'Espiés, oncle à la mode de Bretagne de l'épouse ; Louis-Marie-Florence, duc duChatelet, parent de l'épouse du côté paternel ; Aimery Roger, comte de Rochechouart, parent de l'épouse du côté paternel ; JacquesFrançois de Carvoisin, marquis d'Achi, oncle paternel de l'épouse ; Jacques de Vincent...

Bibliographic information