Page images
PDF
EPUB

SVR

LES AVEUGLES,

A L' VS AGE

DE CEUX QUI VOYENT.

Posliint, nec posle videntur.

Virg.

103.13.17.,
A LONDRE S.

M. DCC. XLIX.

[ocr errors]

L E T T R E

SU R

LES AVEUGLES,

A L' U S A G E

DE CEUX QUI VOYENT.

me doutois bien , Madame, que J.

l'Aveugle née, à qui Mr. de Reaumur vient de faire abbatre la Cataracte, ne vous apprendroit pas ce que vous vouliez sçavoir ; mais je n'avois garde de deviner que ce ne seroit ni sa faute ni la votre. J'ai sollicité son bienfaiteur par. moi-même, par ses meilleurs amis , par les complimens que je lui ai faits ; nous n'en avons rien obtenu , & le premier appareil se levera fans vous. Des personnes de la premiere distinction ont eu

[ocr errors]

Si vous

l'honneur de partager son refus avec les Philosophes : en un mot il n'a voulu laisser tomber le voile que devant quelques yeux sans conséquence. êtes curieuse de sçavoir pourquoi cet habile Académicien fait fi fecrettement des expériences, qui ne peuvent avoir , lelon vous, un trop grand nombre de témoins éclairés; je vous répondrai que les observations d'un homme aussi célèbre, ont moins besoin de spectateurs quand elles se font , que d'auditeurs, quand elles sont faites. Je suis donc revenu, Madame, à mon premier dessein; & forcé de me paffer d'une expérience, où je ne voyois guere à gagner pour mon instruction ni pour la votre ,

la votre, mais dont M. de Réaumur tirera sans doute un bien meilleur parti, je me suis mis à philosopher avec mes amis, sur la matiere importante qu'elle a pour objet. Que je serois heureux , fi le récit d'un de nos

و

Entretiens pouvoit me tenir lieu auprès de vous du spectacle que je vous avois trop légérement promis!

Le jour même que le Prussien faisoit l'Opération de la Cataracte , à la fille de Simonéau , nous allâmes interroger l’Aveugle né du Puiseaux (*): c'est un homme qui ne manque pas de bon sens, que beaucoup de personnes connoissent; qui sçait un peu de Chymie , & qui a suivi avec quelques succès, les cours de Botanique au Jardin du Roi. Il est né d'un pere qui a professé avec applaudissement la Philosophie dans l'Université de Paris. Il jouissoit d'une fortune honnête, avec laquelle il eût aisément fatisfait les sens qui lui restent ; mais le goût du plaisir l'entraîna dans sa jeunesse ; on abusa de ses penchans ; ses affaires domestiques se dérangerent, & il s'eft retiré dans une petite Ville de Provin,

(*) Petite Ville du Gâtinois.

« PreviousContinue »