Rouget de Lisle: sa vie, ses œuvres, la Marseillaise

Front Cover
Librairies-Imprimeries Réunies, 1892 - National songs - 303 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 202 - L'on n'a guère vu, jusqu'à présent, un chef-d'œuvre d'esprit qui soit l'ouvrage de plusieurs. Homère a fait l'Iliade ; Virgile, l'Enéide ; Tite-Live, ses Décades ; et l'orateur romain ses oraisons. Il ya dans l'art un point de perfection, comme de bonté ou de maturité dans la nature : celui qui le sent et qui l'aime a le goût parfait ; celui qui ne le sent pas, et qui aime en deçà ou au delà, a le goût défectueux.
Page 27 - Tremblez, tyrans, et vous, perfides, L'opprobre de tous les partis! Tremblez, vos projets parricides Vont enfin recevoir leur prix. Tout est soldat pour vous combattre...
Page 260 - Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus ; Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus. Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre ! Aux armes, citoyens ! formez vos bataillons ! Marchons ! qu'un sang impur abreuve nos sillons ! 1794 M.-J.
Page 27 - Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs ! Liberté ! Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, etc.
Page 26 - Allons enfants de la Patrie Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé...
Page 26 - Français! pour nous, ah! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage! Aux armes...
Page 240 - La lâcheté de votre frère a tout perdu. Il ne pouvait paraître à la côte que pour tout perdre ou tout sauver. Son retour en Angleterre a décidé de notre sort : sous peu , il ne me restera plus qu'à périr inutilement pour votre service.
Page 27 - Mais le despote sanguinaire, Mais les complices de Bouille, Tous ces tigres qui sans pitié Déchirent le sein de leur mère...
Page 23 - Peuple, éveille-toi, romps tes fers, Remonte à ta grandeur première, .Comme un jour Dieu du haut des airs Rappellera les morts à la lumière Du sein de la poussière , Et ranimera l'univers.
Page 168 - Refaisait la société. Plein de son œuvre commencée, Vieux, pour elle il tendait la main. Sûr qu'il embrassait la pensée Qui doit sauver le genre humain. Fourier nous dit : Sors de la fange, Peuple en proie aux déceptions!

Bibliographic information