Mercure de France

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 77 - Il n'eft point de ferpent ni de monftre odieux , Qui par l'art imité ne puifle plaire aux yeux. Du moins que l'on me dife , pourquoi il eft permis à nos Héros & à nos Héroïnes de Théâtre de fe tuer...
Page 93 - Surtout , qu'en vos écrits la langue révérée Dans vos plus grands excès vous soit toujours sacrée. En vain vous me frappez d'un son mélodieux, Si le terme est impropre ou le tour vicieux. Mon esprit n'admet point un pompeux barbarisme, Ni d'un vers ampoulé l'orgueilleux solécisme.
Page 194 - ... cataractes écumantes, dont les eaux suspendues semblent moins rouler sur la terre que descendre des nues; avoir pénétré dans ces vastes déserts, dans ces solitudes immenses, où l'on trouve à peine quelques vestiges de l'homme, où la Nature, accoutumée au plus profond silence...
Page 203 - S'en va dans la nuit éternelle, En oubliant qu'elle fut belle, Et qu'elle a vécu pour l'amour. Nous naissons, nous vivons, bergère, Nous mourons sans savoir comment : Chacun est parti du néant: Où va-t-il?
Page 54 - Puis , montant leftement aux murs de la cité , Où les pauvres bourgeois dormaient en fureté , Portent dans leurs logis le fer avec les flammes , Poignardent les maris , couchent avec les dames , Ecrafent les enfans , &: las de tant d'efforts , Boivent le vin d'autrui fur des monceaux de morts.
Page 106 - Xantippe, ce héros leur vengeur , leur appui, Dont j'ai pleuré la mort, quoique vaincu par lui, Xantippe, qu'opprima leur perfide...
Page 203 - Ainsi j'essaye encor ma voix Au moment même qu'elle expire. 'Je veux dans mes derniers adieux, Disait Tibulle à son amante, Attacher mes yeux sur tes yeux, Te presser de ma main mourante.
Page 150 - Représentée pour la première fois, par les Comédiens François ordinaires du Roi, le mardi 27 avril 1784.
Page 43 - Il Petrarca, a esser poeta, desiderava non palazzi non teatro o loggia, Ma in lor vece un abete un faggio un pino...
Page 198 - J'ai entendu vos plaintes, je suis fâché que mes camarades les excitent; mais...

Bibliographic information