La guerre dans les diverses races humaines

Front Cover
Describes the historical practice of warfare including military art and science applications to combat of various world societies and races.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - La guerre est divine dans la gloire mystérieuse qui l'environne , et dans l'attrait non moins inexplicable qui nous y porte.
Page 333 - Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d'entre les hommes des Écritures qui ne professent pas la croyance de la vérité.
Page 387 - Un guerrier ne doit jamais, dans une action , employer contre ses ennemis des armes perfides , comme des bâtons renfermant des stylets aigus , ni des flèches barbelées , ni des flèches empoisonnées, ni des traits enflammés1. 81. » Qu'il ne frappe ni un ennemi qui est à pied , si lui-même est sur un char...
Page 519 - étendues sur les ornières des chemins , et clouées « en terre avec des pieux ; puis on faisait passer sur « elles des chariots chargés ; et leurs os ainsi brisés , « ils les laissaient pour servir de pâture aux chiens et
Page 220 - Non ; la plus grande jouissance de l'homme, c'est de vaincre ses ennemis, de les chasser devant soi, de leur ravir ce qu'ils possèdent, de voir les personnes qui leur sont chères le visage baigné de larmes , de monter leurs chevaux , de presser dans ses bras leurs filles et leurs femmes, » Il blâmait l'usage immodéré des boissonsfortes.
Page 336 - Dieu et son apôtre , et qui emploient toutes leurs forces à commettre des désordres sur la terre: vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix ; vous leur couperez les mains et les pieds alternés; ils seront chassés de leur pays.
Page 536 - ... admirables. Parmi les Sarrasins, les uns étaient frappés de mort, ce qui était pour eux le sort le plus doux ; d'autres...
Page 387 - ... cheveux sont défaits, ni celui qui est assis, ni celui qui dit : « Je suis ton prisonnier », ni un homme endormi, ni celui qui n'a pas de cuirasse, ni celui qui est nu, ni celui qui est désarmé, ni celui qui regarde le combat sans y prendre part, ni celui qui est aux prises avec...
Page 537 - Mais tout cela n'était encore que peu de chose; il faut dire ce qui arriva au temple de Salomon, où les Sarrasins avaient coutume de célébrer les solennités de leur culte ; tout en ne rapportant que la simple vérité, on aura de la peine à nous croire. Dans le temple et dans le portique, on marchait à cheval dans le sang jusqu'aux genoux du cavalier et jusqu'à la bride du cheval l7.
Page 300 - ... semblable à celui de Bore (le griffon) ; nos souffles t'appartiennent, ainsi que notre vie, qui est en ton pouvoir à toujours. » « Paroles du roi seigneur du monde, etc., à son père Amon-Ra, le roi des dieux : Tu me l'as ordonné ; j'ai poursuivi les barbares ; j'ai combattu toutes les parties de la terre ; le monde s'est arrêté devant moi ; mes bras ont forcé les chefs de la terre , d'après le commandement sorti de ta bouche.

Bibliographic information