Le compere Mathieu, ou Les bigarrures de l'esprit humain, Volume 3

Front Cover
chez les libraires associés, 1792

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Pourquoy de mesmes n'estimons nous un homme par ce qui est sien ? Il a un grand train, un beau palais, tant de crédit, tant de rente : tout cela est autour de luy, non en luy. Vous n'achetez pas un chat en poche...
Page 97 - Qui pourrait, dis-je, être assez fou pour résoudre en soimême de s'exposer à un danger possible d'être infiniment malheureux, en sorte qu'il n'y ait rien à gagner pour lui que le pur néant, s'il vient à échapper à ce danger? L'homme de bien, au contraire, hasarde le néant contre un bonheur infini dont il doit jouir au cas que le succès suive son attente.
Page 97 - ... bien considérer toutes choses, ils sont, à mon avis, les plus mal partagés, même dans cette vie. Mais lorsqu'on met en balance un bonheur infini avec une infinie misère, si le pis qui puisse arriver à l'homme de bien, supposé qu'il se trompe, est le plus grand avantage que le méchant puisse obtenir, au cas qu'il vienne à rencontrer...
Page 97 - L'homme de bien, au contraire, hasarde le néant contre un bonheur infini dont il doit jouir au cas que le succès suive son attente. Si son espérance se trouve bien fondée, il est éternellement heureux; et s'il se trompe il n'est pas malheureux, il ne sent rien. D'un autre côté, si le méchant a raison, il n'est pas heureux, et s'il se trompe, il est infiniment misérable.
Page 124 - Quelle âme at-il? est-elle belle, capable et heureusement pourvue de toutes ses pièces? Est-elle riche du sien, ou de l'autrui? la fortune n'y at-elle que voir? Si, les yeux ouverts, elle attend les...
Page 97 - L'homme de bien , au contraire , hafarde le néant contre un bonheur infini dont il doit jouir au cas que le fuccès fuive Ion attente. Si fon efpérance fe trouve bien fondée , il eft éternellement heureux ; & s'il fe trompe, il n'eft pas malheureux ; il ne fent rien; D'un autre côté , fi le méchant a raifon , il n'eft pas heureux ; & s'il fe trompe , II eft infiniment miférablc.
Page 164 - Armées; ni les voleurs de grand chemins, qui ne fort point de fa maifon; ni lacalomnie, qui n'a rien; ni l'envie, qui mene une vie privée ; ni les tremblemens de terre, qui demeure dans les Gaules; ni la foudre, qui habite...
Page 141 - Elle peut tomber en un homme vicieux , vaunéant , très-mal nay , et en soi , vrayement vilain. Elle est aussi inutile à autruy , car elle n'entre point en communication ny en commerce , comme fait la science la bonté, la beauté, les richesses. Ceux qui n'ont en soy rien de recommandable que...
Page 124 - K. , entend les épées traites ; s'il ne lui chaut par , où lui forte la vie , par la bouche ou par le gofier ; fi elle eft raflife, équable & contente : , plus fenfément fur cette matiere : Faites bien , « - difent-ils, & vous ferez roi.
Page 124 - Scavez-vous pourquoi vous l'eftirnez grand ? Vous y comptez la hauteur de fes patins. La baie n'eft pas de la ftatue. Mefurez-le fans fes échaces. Qu'il mette à part fes richefîès & fes honneurs, qu'il fe préfente en chemife.

Bibliographic information