Page images
PDF
EPUB

347 TATTOO NET

VIX DISCOURS XII. . Gédéon démolit l'Autel de Babal.

JUGES VII.

[ocr errors][merged small][ocr errors]

L

S

fo

A pieté & le zèle, que les persécutions de Jabin avoient fair naitre dans l'ame des Ifraë. lites, ne durèrent que jusques à ce qu'ils furent délivrez du joug de ce Tyran. Ils retom

bèrent bientôt dans leur première idolatrie. L'Imposteur , qui a pris le nom de Philon, a imaginé qu'un Enchanteur leur avoit fait voir le Soleil pendant les téné. bres de la nuit, & qu'il s'étoit fervi de l'empire, que ce stratagême lui avoit donné sur leur esprit, pour les porter à l'idolatric.

Après que Dieu eut toleré pendant quelque temps ce peuple rebelle , il le visita d'un nouveau fleau : il reveilla l'ancienne haine, que les Madianites lui avoient portée : & il l'exposa à leurs incursions.

* Nous avons vů pourtant que les Ifraëlites, avant que de passer le Jourdain, avoient livré de violens combats à cette macion : il semble

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

même

I PHILO BYBLIUS apud SALIAN. in ann. M. 2761. tom. II. pag. 426. Voi. Vossius de Histor. Grecis lib. II. cap. 7. pag. 114. &c.

2. Dans notre II, volume, Discours LXV. pag. 473.

3

même qu'on peut conclurre d'un passage du Livre des Nombres, qu'ils l'avoient entiérement

extirpée. Là il est dit qu'en vertu de cet ordre Nomb. donné à Moyse, Vange les Enfans d'Israël des XXXI. 2. Madianites. Ils tuèrent tous les mâles de Madian Verf

. 7. & leurs Rois ...... Ils prirent leurs femmes & leurs 8.9.

enfans : ils pillèrent leur gros & leur menu bétail : ils brulérent toutes leurs villes , toutes leurs for teresses : & tous les lieux qui pouvoient leur servir de retraite. Mais il est probable que quand le gros de l'armée d'Israël eut abandonné les pais qui étoient au delà du Jourdain, ceux des Madianites, qui étoient échapez aux armes de Phi. nées, retournèrent au lieu de leur naissance, & s'y rétablirent.

Il étoit situé à l'Orient de l'Asphaltite: fa capitale s'appelloit Arnon : & il avoit pour ses frontières les Royaumes de Moab, d’Hamalek, & ceux de quelques autres peuples, que l'Ecriture appelle orpus, c'est-à-dire, Orientaux : c'est un terme vague, dont la signification ne

peut être fixée que par les circonstances dans lelVoi.

quelles il est employé. Aussi voyons-nous dans

l'Ecriture qu'il est attribué à des peuples qui XXIX. I. habitent dans des païs, dont la position est trèsElai. XI.

differente. On n'a pour s'en convaincre qu'à Ezech. confronter les passages que nous citons à la mar

ge. Il me semble quç ce mot peut être pris ici Zachar.

dans sa signification la plus naturelle : il est VIII. 70

vraisemblable que l’Auteur a voulu désigner par le terme d'Orientaux quelcune des nations , qui habitoient dans l'Arabie, située à l'Orient de la

Judée. 3 Voi PATRIC sur Jug, VI. 3. pag. 399.

4 ARISTOPHAN. in Acharn, act. 1. scen. 4. vers, 150. Il y a dans le Grec nagroww. Quelques-uns croient que le mot Grec fignifie un moucheron; mais le Scho,

Gen.

14.

XXV. IO.

[ocr errors]

Judée. Peut-être n'étoit-ce point ici 3 le lieu
de remarquer que les peuples , dont il s'agit,
étoient Orientaux, par rapport aux Egyptiens ,
dont on prétend que les Juifs avoient adopté
le style.

Quoiqu'il en soit, les Madianites s'unirent a-
vec leurs voisins, qui étoient animez de la mê.
me rage contre le peuple d'Israël : ils formea
rent une armée, dont l'Histoire fainte dit
qu'elle étoient comme des sauterelles, c'est une Jug. VI. 5.
expression, qui se trouve dans les Auteurs fa-
crez & 4 dans les profanes, & qui marque une
grande multitude. Ils paslérent le Jourdain a-
vec leurs chameaux: ils vinrent camper en Ca-
naan, ils ravagérent tout le païs jusqu'à Gaza, Vers. 4.
ce sont les termes de l'Original, qui expriment un
dégat universel : car cette armée venoit des par-
ties orientales & méridionales de la Mer morte;
il falloit qu'elle eût traversé toute la Judée pour
atteindre jusqu'à Gaza , ville des Philistins
située sur la Méditerranée à l'Occident de la
Palestine.

Ces ennemis attaquoient les Ifraëlites avec des armes plus redoutables que celles , qu'on met communément en ufage dans la guerre , je veux dire par la famine. Ils ne fesoient leurs sorties sur les campagnes de Canaan que lorsqu'elles étoient ensemencées : ils gatoient les bleds & les fruits, & ne laissoient ni aux hommes ni aux bêtes aucune reflource pour se nourrir. Les Ifraëlites bien loin d'entreprendre de faire tête à des troupes fi formida

[ocr errors]

bles,

liaste sur ce passage porte do expidus i wsportes pag. 242. Voi. l'Appendix du Tbrésor Grec d'Etienne pag. Jóit, au mot máqrot 16.

, מנהרות

Lucarnes.

hreu,

מצרית

doth.

Verf.2. bles, n'oférent pas même paroitre devant elles. * Il y a

Ils le cachérent dans des foûterrains * inaccessidans bles à la lumière, & dans des cavernes, qu'ils l'Hébreu environnerent + de palisades.

, minha

Ravager le grain & les fruits des Israëlites, roth, qui c'étoit leur ôter la vie. Séparez de toutes les fignifie autres nations de la terre par la situation de leur propres païs, plus encore par la sainteté de leurs loix, ils n'avoient point d'autre moyen que

le

prove. C'est la nu de leurs champs pour fournir à leur fubfiforce du stance. Aussi se virent-ils bientôt reduits à l'exmot Hé-trémité, & ils alloient mourir de faim dans

leurs cavernes, fi Dieu, qui leur avoit envoyé meta- ce fleau dans la colère allumée par leurs crimes,

ne les en avoit délivrez par les compassions, qu'excitèrent leur foûmission & leur repentance.

Il leur envoya un Prophète, dont quelNomb. ques-uns ont fait un Ange. Les Juifs disent

peu
de vraisemblance que

c'étoit Phi14.15.

nées. Ce fils d'Eléazar étoit sans doute un homme fait, quand il transperça d'un même trait Zimri & Cozbi : est-il probable qu'il fût au monde dans le temps de Gédéon, & qu'il eût atteint l'âge de deux cens ans, qu'il auroit dû avoir, s'il avoit vécu encore ? Il eft inutile de rechercher qui étoit le Prophète, que Dieu envoya aux Juifs. :ll en suscitoit louvent au mié

licú d'eux pour les ramener de leurs égaremens. Voi.

L'Histoire sainte parle en plusieurs endroits du 1 Sam. ministère de ces faints Hommes, sans marquér I Rois leurs noms.

XXV. 7.

avec ausli

Celui 5 Vid. A v G. in Jud. lib. VII. quæst. 31. tom. 4. 22,28,

pag. 132:

6 In Seler. Olam cap. 30. pag. 53. Vid. D. MEIERI Dotas in hunc librum pag. 405.

II, 27.

XIII. I.
XX. 13

[ocr errors]

Celui, dont il s'agit ici , fit des reproches perçans aux Ifraëlites , & afin qu'ils sentiffent l'horreur de leur ingratitude envers Dieu, il étala devant leurs yeux la magnificence des graces qu'ils en avoient reçûes : sur tout il rappella à leur mémoire l’esclavage de l’Egypte, sous lequel leurs Pères avoient été asservis, & les exploits que Dieu avoit faits pour les en délivrer. C'étoit l'objet, fur lequel les Prophètes fixoient ordinairement l'esprit de ce peuple, pour le porter à se relever de ses chutes.

Des discours si touchans percèrent le caur
de ceux, à qui ils furent adressez. Jamais les
Prédicateurs ne sont écoutez avec plus de res-
pect, que lorsqu'ils prêchent, s'il faut ainsi dire,
au milieu des fleaux envoyez de la part de Dieu,
de qui ils tiennent leur mission; que lorsque ces
fleaux s'approchent, ou s'éloignent, à leur voix,
& qu'ils peuvent dire comme un Apôtre: Les 2 Cor. x.
armes de notre guerre ne font pas foibles, mais foú-
tenues d'un pouvoir divin. Nous avons le pouvoir
tout prét pour vanger toute desobéissance.

Quoique les Israëlites fussent peût-être plus
consternez de la grandeur de leurs miseres, que
des crimes qui les avoient attirées, Dieu eut
compassion de leur état. L'Histoire dit qu'un
Ange apparut à Gédéon. 7 Maimonides &
8 Grotius croyent que ce fut en vision; ce qui
s'accorde peu, ce me femble, avec les circon-
stances de l'histoire. Il est bien plus vraisem-
blable qu'il revêrit la forme d'un homme. Gé-
déon étoit de cette partie de la Tribu de Ma-

[ocr errors]

4.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

nassé,

7 MAIMONID ES More Nevochim part. 1. cap. 49. pag. 73. Il fait le même jugement de toutes les apparitions d'Anges.

8 GROTIUS in Jud. VI. 12. pag. 37,

« PreviousContinue »