Page images
PDF
EPUB

CHAPITRE XIV.

Le lendemain nous allámes chez madame d'Estouteville; elle nous reçut avec un embarras mêlé de crainte. Une fois décidé à oublier le passé, j'étois bien sûr que mon père ne manqueroit à rien de ce qu'il lui devoit; il lui demanda de me regarder comme un fils.-“. Ah! répondit-elle, si j'ai “ causé des peines, au moins ce fut

sans le prévoir. Heureux celui qui “ voudroit recommencer sa vie sans " y rien changer!" -- Il s'empressa de l'interrompre. “ Ne pensons qu'à “ l'avenir, madame : votre lettre à mon

fils m'a fait aussi réfléchir sur ma “conduite, et je n'aurois pas la même

non plus si je recommençois à vivre. "Mais je crois que nous devons tous

" dire :

Dieu fit du repentir la vertu des mortels.

CHAPITRE XV.

Depuis long-temps madame d'Estouteville avoit commencé les démarches nécessaires pour casser le mariage de madame de Rieux. J'en attendois l'effet avec impatience, mais sans inquiétude.

Athénaïs et moi nous semblions avoir changé de famille: attentive, caressante, prévenant tous les désirs de mon père, elle lui faisoit connoître des sentiments doux et tendres dont le charme l'étonnoit. Peut-être même l'aimoit-il avec un peu de foiblesse, et notre amour rajeunissoit son cæur.

Pendant qu'Athénaïs s'occupoit de mon père, je restois près de madame d'Estouteville: jamais légère, rarement sérieuse, son esprit m'amusoit en m'éclairant.

Un jour que je me promenois avec elle dans le parc, nous entrâmes dans, une de ces grandes allées droites, et à perte de vue. Nous aperçûmes mon père avec Athénaïs; ils venoient à

Eugène, me dit madame " d'Estouteville, si pendant que ces " deux personnes sont encore loin,

nous nous amusions à en médire un

peu...; qu'en pensez-vous ? J'ai bien " envie de faire un beau retour sur les

imprudences d'Athénaïs." -- Oh ! m'écriai-je, parlons plutôt des no

"-" Des nôtres, reprit-elle d'un " air surpris...., à la bonne heure :;vouş

nous.

tres."

avez raison ; votre père vaut mieux

que nous: en consentant à nous “ réunir tous, il a changé en bonheur “pos imprudences. Il reste donc “ trois personnes que j'aime assez, “mais que je ne considère guère....... D'abord, si monsieur Eugène avoit “ bien voulu accorder à son père le “ droit d'éloigner le moment de sa confiance; si du moins il s'étoit dit,

qu'un cœur blessé, qu'un caractère

un peu trop susceptible conseillent “mal, monsieur Eugène auroit res

pecté les préventions de son père, “ et seroit venu moins souvent chez “ madame d'Estouteville."

“ D'abord, répliquai-je, si madame “la maréchale ne m'avoit pas attiré

par sa bonté, par son air d'intérêt, " de bienveillance........"-" Je vous

« PreviousContinue »