Nouveau dictionnaire universel des synonymes de la langue française, Volumes 1-2

Front Cover
Chez Aimé Payen, 1848 - French language - 500 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 436 - Le goût est souvent séparé du génie. Le génie est un pur don de la nature; ce qu'il produit est l'ouvrage d'un moment; le goût est l'ouvrage de l'étude et du temps; il tient à la connaissance d'une multitude de règles ou établies ou supposées; il fait produire des beautés qui ne sont que de convention. Pour qu'une chose soit belle selon les règles du goût il faut qu'elle soit élégante, finie, travaillée sans le paraître : pour être de génie il faut quelquefois qu'elle soit négligée;...
Page 142 - Nuer et nuancer signifient , dit-on , mêler et assortir les couleurs, de manière qu'il se fasse une diminution insensible d'une couleur à l'autre, ou d'une même couleur, en la faisant passer du clair à l'obscur, ou de l'obscur au clair. Les anciens dictionnaires semblent avoir uniquement affecté au verbe nuer la première de ces idées, qui attribue à ce mot la seule propriété d'assortir les couleurs par une diminution insensible.
Page 249 - Pour moi qui, de l'état embrassant la défense, Laissai toujours aux cieux le soin de leur vengeance, On ne m'a jamais vu, surpassant mon pouvoir, D'une indiscrète main profaner l'encensoir : Et périsse à jamais l'affreuse politique Qui prétend sur les cœurs...
Page 408 - La finesse dans les ouvrages d'esprit, comme dans la conversation, consiste dans l'art de ne pas exprimer directement sa pensée, mais de la laisser aisément apercevoir; c'est une énigme dont les gens d'esprit devinent tout d'un coup le mot.
Page 199 - La pitié nous conduit naturellement au grand précepte de ne pas faire aux autres ce que nous ne voudrions pas qu'on nous fît...
Page 436 - L'amour de ce beau éternel qui caractérise la nature ; la passion de conformer ses tableaux à je ne sais quel modèle qu'il a créé, et d'après lequel il a les idées et les sentiments du beau, sont le goût de l'homme de génie. Le...
Page 432 - Au travers marque proprement ou particulièrement l'action et l'effet de pénétrer dans un milieu , et de le percer de part en part ou d'outre en outre. Vous passez à travers le milieu qui vous laisse un passage, une ouverture, un jour : vous passez au travers d'un milieu dans lequel il faut vous faire un passage, faire une ouverture, vous faire jour pour passer.
Page 176 - Nous aimons généralement ce qui nous plaît, soit les personnes, soit toutes les autres choses; mais nous ne chérissons que les personnes, ou ce qui fait, en quelque façon, partie de la nôtre, comme nos idées, nos préjugés, même nos erreurs et nos illusions. Chérir exprime plus d'attachement, de tendresse et d'attention.
Page 455 - L'honnête homme est celui qui ne vole pas sur les grands chemins , et qui ne tue personne ; dont les vices enfin ne sont pas scandaleux. On connaît assez qu'un homme de bien est honnête homme ; mais il est plaisant d'imaginer que tout honnête homme n'est pas homme de bien. L'homme de bien est celui qui n'est ni un saint, ni un dévot ' , et qui s'est borné à n'avoir que de la vertu . Talent, goût, esprit, bon sens, choses différentes, non incompatibles.
Page 208 - La considération vient de l'effet que nos qualités personnelles font sur les autres : si ce sont des qualités grandes et élevées, elles excitent l'admiration ; si ce sont des qualités aimables et liantes, elles font naître le sentiment de l'amitié. L'on jouit mieux de la considération que de la réputation; l'une est plus près de nous, et l'autre s'en éloigne; quoique plus grande, celle-ci se fait moins senlir, et se convertit rarement en une possession réelle.

Bibliographic information