Page images
PDF
EPUB

d'une langue si facile et si aimable, les deux admirables tragédies sacrées de Racine, la première partie du Traité de l'existence de Dieu, où toute la grâce du beau génie de Fénelon, s'unit à une exquise simplicité dans l'expression des idées les plus éievées : ce sont là des sources abondantes où tous les maitres doivent aller puiser, au risque de se rencontrer souvent dans leurs choix. De même, parmi les modernes, lo poëme touchant du petit Savoyard, les deux messéniennes sur Jeanne d'Arc, le joli conte du Meunier de Sans-Souci, sont des pages qui font de droit partie de tout recueil. Nous espérons que les morceaux nouveaux, que nous avons empruntés pour une part à nos auteurs classiques, pour une autre aux contemporains, quelquefois aux meilleures traductions des ouvrages étrangers, ne faibliront pas à côté des morceaux consacrés.

Nous avons été plus sobres de poésies proprement religieuses qu'on ne l'est d'ordinaire : c'est que nous n'avons pas voulu mettre de pièces qui, par la pensée ou par l'expression, ne fussent pas en rapport avec l'âge des enfants pour lesquels ce petit livre est composé. Ce n'est pas à des enfarts, par exemple, que s'adressent les tendres et sévères paraphrases que Corneille a faites de l'Imitation. Pourquoi la religion se présenterait-elle à l'enfarce sous ces dehors de tristesse? Mais, d'autre part, la religion répuzne plus encore à cette mollesse pleine d'afféterie que les modernes ont trop souvent portée dans les sujets religieux. Aussi avons-nous complétement exclu ces sortes de morceaux de notre recueil. Le sentiment religieux s'y trouvera mělé aux tableaux de la nature, aux scènes de la famille, aux grands traits de l'histoire sainte et de l'histoire nationale, comme il se mile à tous les instants de l'existence pour les individus et pour les sociétés.

Quant à la distribution des morceaux par groupes, nous n'avons pas cru devoir, dans ce ser volume, adopter le classement orrlinaire en descriptions, tableaux, narrations, etc. Ces divisions ne sont utiles quo si l'on se propose de donner à l'élève des modèles de petites compositions françaises, et alors le texte doit être accompagné d'arguments d'analyses, de commentaires. Nous avons préféré grouper les morccaux d'après les idées et les sentiments qu'ils expriment, de

manière à ce qu'ils reçoivent toute leur signification, tantôt par les rapports, tantôt par les contrastes qu'ils présentent. Seulement, nous avons établi trois grandes divisions, répondant aux trois divisions réelles de l'année scolaire, et nous avons cherché de l'une à l'autre à graduer les difficultés, de sorte qu'au début l'élève rencontre les mor. ceaux les plus courts et les plus simples pour s'élever peu à peu à des morceaux plus longs et plus complexes, mais sans être mis en face d'un ordre d'idées qui dépasse le niveau de i'intelligence moyenne de son age.

TABLE DES MATIÈRES.

Pages.
PRÍPACE..

V-VIT
Explication de la fable ls Grillon de Florian, au point de vue du sens...

1. Prière da matia. Racine.....

6

2. Comment il convient que les enfants prient. Bossuet.

6

3. Grandeur et bienfaits de Dieu. Racinc.

7

4. La loi de Dieu. Idem.....

8

5. La providence de Dien manifestée dans la conservation et l'alimentation

des aniir.aus. Bernardin de Saint-Pierre...

8

6. Providence de Dieu. Le Franc de Pompignan...

9

7. Instinct des oiseau dans la construction de leurs nids. Rollin...

9

8. Le premier vol du jeune oiseau. Delille...

9. Le nid de fauvettes. Berquin..

10. Migration des oiseaux. Rollin.

13

11. Tendresse de la perdrix pour ses petits. La Fontaine.

14

12. La mère, l'enfant et les sarigues. Florian

14

13. La brebis. L. de Jussieu.....

15

14. Le respect pour les parents. Mme Tastu....

17

15. Piété filiale chez un vieillard. Saint-Simon..

17

16. L'aisance et le bonheur dans la médiocrité, Harmonicl

18

17. Le Grilion. Florian.....

19

18. Les fêtes de famille. Marmontel...

20

19. Le départ du petit Savoyard. Guiraud.

21

20. L'enfant proaigue. Traduit de l'Evangile de saint Luc..

22

21. Inépuisable bonié de Dieu. Racine....

24

22. L'innocence et le repentir, L. de Jussieu....

25

23. Le laboureur et ses enfants. La Fontaine.

25

24. La châtaigne. Arnault.

26

25. L'entrée au collége. Marmonlel.

27

26. L'écolier modèle. Idem....

2.8

27. La bonne camaraderie. D’Aguesseau...

29

28. La classe en voyage. Idem.....

30

29. L'éducation chrétienne. Racine...

31

30. Le château de cartes. Florian...

31

31. L'enfant et le miroir. Idem...

33

32. L'offrande di pauvre. Maury..

34

33. L'anon. L. de Jussieu.

34

34. Le sifflet. Franklin.....

36

35. Le rat et le raton. Ducerceau....

37

36. Le cochet, le chat et le souriceau. La Fontaine..

39

37. Le renard et le bouc. Idem....

40

38. L'åne et le chien. Idem.......

41

39. L'écureuil, le cbien et le renard. Florian...

43

40. Le cbien et le chat. Arnault..

44

41. Le loup et le jeune mouton. Fénelon...

43

42. La brebis et le chien. Florian...

45

43. Le lonp et l'agneau. La Fontaine...

46

44. Le méchant ne peut échapper à Dieu. Bossuei...

47

94

94

95

96

98

99

100

101

101

109

103

104

105

105

TABLE DES MATIÈRES.

XI

« PreviousContinue »