Recueil de morceaux choisis de prose et de vers: avec des notes pour l'intelligence du texte et l'étude de la langue, Volumes 1-2

Front Cover
Fd. Tandou et Cie., 1864 - French literature
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Un trait de Louis XII Andrieux
61
Les plantes et leurs usages Idem
67
Vicissitudes des saisons de lannée et des åges de la vie humaine SaintAnge
106
La chatte du poëte Delille
107
La maison de Rollin Rollin
108
Le vrai propriétaire Delille
109
Où se trouve le bonheur La Fontaine
110
Le linot Florian
111
La carpe et les carpillops Idem
113
Le danseur de corde et le balancier Idem
114
faut se défier des apparences Franklin
115
La vanité singulièrement placée Montesquivu
118
La tortue et les deux canards La Fontaine
119
Le lièvre et la tortue Idem
120
Explication de la fable du Grillon au point de vue de lexpression et de
121
Le lièvre et la perdrix Idem
123
La Bible Fontanes
124
Lhospitalité patriarcale Traduit de la Bible
126
Joseph vendu par ses frères Idem
127
Joseph se fait reconnaitre par ses frères Idem
128
Consécration de Samuel à Dieu par sa mère Idem
131
Ruth et Noémi Idem
132
Athalie et Joas Racine
133
Instructions de Tobie à son fils Traduit de la Bible
137
Esther et Mardochée Racine
138
Prière dEsther Idem
141
LIVRE III
144
Invocation à JésusChrist Racine
147
JésusChrist Pascal
148
Dieu manifeste par lextrême petitesse comme par linfinie grandeur Fénelon
149
Le ciel et les étoiles Idem
150
Au soleil Lamartine 251
151
Les animaux sauvages Idem
153
Les animaux domestiques Fénelon
154
Laccueil du chien Lamartine
155
Le réveil des oiseaux Tschudi
156
La fauvette Buffon
157
Le chant du rossignol en liberté Pluche
158
Lo rossignol captif Guéneau de Montbéliard
159
Les amis de lhomme dans la solitude SaintLambert
160
Pouvoir que Dieu a donné à lhonime sur la nature Bossuel
161
La naissance des arts Louis Racine
162
Les premiers observateurs du ciel Fontanes
163
Le distrait La Bruyère
191
Charlemagna visitant les écoles Le moine de SaintGall
203
Jeanne dArc suscitée de Dieu pour sauver la France C Delavigne
211
Naissance et première éducation dHenri IV Péréfixe
218
Mort de Turenne Mme de Sévigné
225
La bataille de Valmy Thiers
231
Prière da matia Racine
1
Invocation à Dieu pendant la nuit Racine
2
Instinct des oiseaux dans la construction de leurs nids Rollin
7
Lettre de Racine à son fils séparé de la famiile Racine
8
Harmonie des mouvements et des bruits des végétaux agités par le vent Bernardin de SaintPierre
10
Le printemps en Bretagne Chateaubriand
11
La Suisse vue du haut du Jura Cuvier
12
La brebis L de Jussieu
13
Le chien dn bûcheron Brisquet Ch Nodier
14
Aspect de Jérusalem et de la Judée Idem
15
Reproduction des végétaux Bossuet
16
Une génération de végétaux enfermée en petit dans un seul germe Male branche
17
Les nids des oiseaux Delille
18
Le départ du petit Savoyard Guiraud
19
Le petit Savoyard à Paris Idem
20
Souvenirs et jouissances de la vie des champs Lamartine 21
21
Le bæuf Buffon 23
23
La chèvre Idem 24
24
8
26
La feuille Arnault
27
La fenaison Autran 28
28
La vendange V de Laprade 29
29
Léducation des abeilles Marmontel 30
30
Sympathies entre lhomme et les animaux Lamartine 31
31
34
33
Le petit bois Ducis 34
34
Les deux tapis A Karr 36
36
Le coin du feu Delille 37
37
La chute du chêne Chênedollé 38
38
Le voyageur à pied J J Rousseau 39
39
Le cbien et le chat Arnault
40
Légoïste La Bruyère 41
41
Le hérisson et les lapins Florian
42
Le colimaçon Arnault 37 Le chat et le vieux rat La Fontaine 45
45
La prudence et lambition Boileau 47
47
Le singe et le chat La Fontaine 48
48
Les deux paysans et le nuage Florian 50
50
La prévention Lesage 51
51
Le petitmaitre La Bruyère 52
52
Le singe et le léopard La Fontaine 53
53
Le fat La Bruyère 54
55
Le roi Alphonse III Florian 69
69
La justice et la charité Lamennais 70
70
La charité chrétienne Chateaubriand 71
71
Lamour du pays natal Idem 73
73
Passage du SaintBernard par larmée française Thiers
74
LIVRE II
76
JésusChrist Chateaubriand 81
81
Ce que JésusChrist a souffert pour les hommes Corneille 84
84
Le vendredi saint ou le dernier soupir de lHommeDieu C Delavigne 85
85
La prière Lamennais 86
86
Mort dune femme chrétienne DAguesseau 87
87
La nature brute Buffon 88
88
La nature cultivée Idem 90
90
Réaction de la nature coutre les travaux de lhomme qui ne sont pas en harmonie avec ses lois Bernardin de SaintPierre 91
91
Le désert de lArabie Buffon 92
92
Les savanes Idem 93
93
Les cris nocturnes des animaux dans une forêt primitive Humboldt tra duit de 94
94
La mer Buffon 96
96
Un naufrage Foć traduit de 97
97
Naissance et action des fleuves Cuvier 99
99
Comment sest créé le sol de la Hollande Thiers 100
100
Renaissance de la nature à léquinoxe du printemps Bernardin de Saint Pierre 101
101
Le réveil des insectes au printemps dans les Alpes Tschudi traduit de 102
102
Développement de la végétation printanière dans les champs et les bois
104
Bernardin de SaintPierre 104
105
20 Immortalité de lâme L Racine 106
106
Acte de foi et despérance Lamartine 108
108
Merveilleux mécanisme du corps humain Bossuet 109
109
Empire de lâme sur le corps Idem 24 La nourriture et le sommeil Fénelon 112
112
Phénomènes de la mémoire Idem 113
113
Faux bonheur de limpie Racine 115
115
Le mauvais fils Diderot 116
116
Le mauvais fils puni Idem 117
117
Un père à son fils qui a cherché à le tromper par ses mensonges Corneille 118
118
Comment les ils doivent regretter leur père DAguesseau 120
120
Dernières paroles de Charles ler à ses enfants avant de monter sur lécha faud Guizot 122
122
La foi en la Providence Lamennais 123
123
La veuve du marin Chateaubriand 124
124
Létude P Lebrun 125
125
Le retour de lécole V Hugo 126
126
Un premier triomphe littéraire Marmontel 127
127
Un début dans la vie Flourens 128
128
Lenfance du général Drouot Lacordaire 132
132
Les derniers instants de Socrate Barthélemy 133
133
Alliance de la pauvreté et de la grandeur chez les Romains Bossuet 136
136
Sparte et Athènes Idem 137
137
Alexandre le Grand fondation et ruine de son empire Idem 139
139
Génie et aptitude des Carthaginois pour le commerce Rollin 141
141
Rome et Annibal Montesquieu 142
142
Établissement et conquêtes du christianisme Fénelon 145
145
LIVRE III
147
Léglise Fénelon 151
151
Une promenade de Fénelon Andrieux 155
155
Impressions du jeune soldat au début de la vie militaire Chateaubriand 158
158
La bataille Lamartine 160
160
Les pêcheurs Lamennais 163 164
163
La barque réparée Autran 165
164
Les laboureurs
165
des villes Lamartine 167
167
LÉvangile est le livre des simples De Sacy 168
168
Contre la mollesse Fénelon 170
170
La goutte et Franklin Franklin 171
171
Impôts que nos vices prélèvent sur nous Idem 176
176
Le vice et ses conséquences funestes Massillon 177
177
Lhomine la vigne et le marais ou le progrès dans le mal Lamennais 178
178
es fausses vocations J J Rousseau 180
180
Le bourgeois entèté de noblesse Molière 181
181
La manie des petites commodités La Bruyère 184
184
Un Persan à Paris Montesquieu 185
185
Une leçon de grammaire Molière 189
189
Une leçon de cosmographie Fontenelle 191
191
La manie de juger Racine 193
193
La manie de plaider Idem 198
198
La manie des collections La Bruyère 204
204
La ruse aux prises avec lavarice Brueys 207
207
Lavocat malhonnête pris dans ses propres filets Idem 212
212
Le duc et le tailleur SaintSimon 215
215
Lobservateur mal récompensé Voltaire 217
217
Une journée de Mme de Maintenon Mme de Maintenon 220
220
Comment on peut être vienx pauvre aveugle et heureux Lamartine 224
224
Lhomme est fait pour la société Thiers 226
226
De la propriété Idem 227
227
Le travail base et mesure de la propriété Idem 228
228
Progrès de la civilisation par le progrès des sciences Cuvier 299
229
Naissance et développement de la civilisation E Legouvé 231
231
La machine à vapeur V de Laprade 232
232
État de la civilisation au Xive siècle Voltaire 233
233
La vitre cassée Bastiat 236
236
Rôle des diverses classes dans la société comment elles sélèvent et pour quoi elles tombent Thiers 237
237
Lhomme heureux par la sagesse et lindustrie De Lavergne 239
239

Common terms and phrases

Popular passages

Page 190 - Hé ! de quoi est-ce qu'on parle là? De celui qui m'a dérobé? Quel bruit fait-on là-haut? Est-ce mon voleur qui y est? De grâce, si l'on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l'on m'en dise. N'est-il point caché là parmi vous? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part, sans doute, au vol que l'on m'a fait. Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gènes, des potences et des bourreaux.
Page 104 - L'orage a brisé le chêne Qui seul était mon soutien ; De son inconstante haleine Le zéphyr ou l'aquilon Depuis ce jour me promène De la forêt à la plaine, De la montagne au vallon . Je vais où le vent me mène; Sans me plaindre ou m'effrayer ; Je vais où va toute chose, Où va la feuille de rose, Et la feuille de laurier.
Page 47 - Sire, répond l'agneau, que votre majesté Ne se mette pas en colère; Mais plutôt qu'elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant, Plus de vingt pas au-dessous d'elle; Et que par conséquent , en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson.
Page 136 - J'ai mon Dieu que je sers, vous servirez le vôtre : Ce sont deux puissants dieux. JOAS. Il faut craindre le mien : Lui seul est Dieu, madame; et le vôtre n'est rien.
Page 143 - C'est pour toi que je marche : accompagne mes pas Devant ce fier lion qui ne te connaît pas; Commande en me voyant que son courroux s'apaise, Et prête à mes discours un charme qui lui plaise.
Page 52 - L'un et l'autre approcha, ne craignant nulle chose. Aussitôt qu'à portée il vit les contestants , Grippeminaud le bon apôtre, Jetant des deux côtés la griffe en même temps, Mit les plaideurs d'accord en croquant l'un et l'autre.
Page 66 - Grégoire, Que gagnez-vous par an ? Par an ! ma foi, monsieur, Dit, avec un ton de rieur, Le gaillard savetier, ce n'est point ma manière De compter de la sorte ; et je n'entasse guère Un jour sur l'autre : il suffit qu'à la fin J'attrape le bout de l'année : Chaque jour amène son pain.
Page 135 - JOAS. J'adore le Seigneur ; on m'explique sa loi ; Dans son livre divin on m'apprend à la lire ; Et déjà de ma main je commence à l'écrire.
Page 124 - Ce lion fut pris dans des rets, Dont ses rugissements ne le purent défaire. Sire rat accourut, et fit tant par ses dents Qu'une maille rongée emporta tout l'ouvrage. Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage.
Page 93 - Quand vous voyez quelquefois un nombreux troupeau qui, répandu sur une colline vers le déclin d'un beau jour, paît tranquillement le thym et le serpolet, ou qui broute dans une prairie une herbe menue et tendre qui a échappé à la faux du moissonneur, le berger soigneux et attentif est debout auprès de ses brebis ; il ne les perd pas de vue, il les suit...

Bibliographic information