Langue française: Grammaire

Front Cover
Delagrave, 1886 - French - 226 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 156 - Celui qui met un frein à la fureur des flots Sait aussi des méchants arrêter les complots. Soumis avec respect à sa volonté sainte, Je crains Dieu, cher Abner, et n'ai point d'autre crainte Cependant je rends grâce au zèle officieux Qui sur tous mes périls vous fait ouvrir les yeux.
Page 107 - Je le vois trop ; les soins qu'on prend de notre enfance Forment nos sentiments, nos mœurs, notre croyance. J'eusse été près du Gange esclave des faux dieux, Chrétienne dans Paris, musulmane en ces lieux.
Page 49 - L'emploi de deux t et de yi à la première et à la seconde personne du pluriel de l'imparfait de l'indicatif et du présent du subjonctif a également lieu dans les verbes des autres conjugaisons dont le participe présent est en iant ou yant : tels sont rire, croire, voir, etc. Imparfait de l'indicatif : nous riions, vous riiez ; nous croyions, vous croyiez. Présent du subjonctif : que nous riions, que vous riiez ; que nous croyions, que vous croyiez.
Page 108 - Entre le pauvre et vous vous prendrez Dieu pour juge ; Vous souvenant, mon fils, que, caché sous ce lin, Comme eux vous fûtes pauvre, et comme eux orphelin.
Page 188 - Le peu d'affection que vous lui avez témoignée lui a rendu le courage. Le peu signifie ici une petite quantité, car il ya eu de l'affection de témoignée : le que, complément direct, représente conséquemment le substantif affection, et le participe BQ met au féminin singulier.
Page 71 - Que je déchoie, que tu déchoies, qu'il déchoie, que nous déchoyions, que vous déchoyiez, qu'ils déchoient— Que je déchusse, etc.; les autres temps simples sont inusités.
Page 119 - Rien du tout, car j'entends ne le vendre à personne. // vous faut est fort bon,... mon moulin est à moi... Tout aussi bien au moins que la Prusse est au roi.
Page 158 - ÉLOIGNE. 500.—Lorsque le sujet se compose de plusieurs substantifs ou de plusieurs pronoms, le verbe se met au pluriel, et s'accorde avec la personne qui a la priorité, si les mots formant le sujet sont de différentes personnes. La première personne a la priorité sur la seconde, et celle-ci sur la troisième : Plus loin le tambour, le fifre et la trompette FONT entendre des airs que le vallon répète.
Page 73 - Que je vaille Que tu vailles Qu'il vaille Que nous valions Que vous valiez Qu'ils vaillent Futur.
Page 109 - Déjà frémissait dans son camp l'ennemi confus et déconcerté. Déjà prenait l'essor pour se sauver dans les montagnes cet aigle, dont le vol hardi avait d'abord effrayé nos provinces.

Bibliographic information