Mercure de France

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Espérance par feu M. l'Abbé de la Caille de l'Académie des Sciences. Précédé d'un Discours sur la vie de l'auteur, suivi de remarques et de réflexions sur les coutumes des Hottentots et des Habîtans du Cap.
Page 211 - ... le duc d'Orléans, le duc de Chartres, le prince de Condé, le duc de Bourbon, le prince de Conti, le comte de la Marche, le comte de Clermont et le comte d'Eu3.
Page 216 - Papiers qui appartiennent aux archives de Sa Majefté le Roi de Pologne , Electeur de Saxe, ou aux autres Bureaux du pays, & à l'avenir il n'en fera rien allégué ou inféré contre Sa Majefté le Roi de Pologne , ni contre Tes Héritiers Se Etats.
Page 3 - ... les payeront 36 fols chacun. Les perfonnes de Province auxquelles on. enverra ce Choix par la Pofle, payeront pour fe'r^e volumes 32 livres d'avance, en s'abonnant, & elles les recevront francs de port.
Page 3 - Pofle, payeront pour fe'r^e volumes 32 livres d'avance, en s'abonnant, & elles les recevront francs de port. Celles qui auront des...
Page 64 - ... & ce qui étoit plus affreux & plus ordinaire encore, le citoyen étoit jugé par la volonté du prince, & non par l'autorité de la loi. Ses paffions , fes defirs , fes moindres fantaifies étoient des ordres pour ce même parlement , qui , habile depuis à faire naître ou à faifir des conjonftures favorables, aaffuré la liberté de la nation fur desfondemens qui paroiffent inébranlables(*).
Page 65 - Henri avec quelque foin, dit M. l'abbé Raynal , n'ont vu en lui qu'un ami foible un allié inconftant , un amant groffier, un mari jaloux , un père barbare , un maître impérieux , un roi defpotiquc & cruel.
Page 216 - Partie, et quand il y en aura, qui auront changé ou voudront encore changer de domicile, et le transférer de la domination de l'une fous celle de l'autre des Hautes Parties Contractantes, on ne leur fera point de difficulté à cet égard. ART.
Page 65 - Ne craignez rien , lui dit le prince : fi le roi de France vous faifoit mourir, jeferois abattre bien des têtes a quantité de François qui font en ma puiffance.
Page 62 - Fuller dit à cette occaCon , dans fon hiftoire de l'églife , que Patch , le fou de la cour , voyant un jour le prince de bonne humeur , lui en avoit demandé la raifon , & que le prince lui avoit répondu...

Bibliographic information