Itinéraire de Paris à Jérusalem: et de Jérusalem à Paris : en allant par la Grèce, et revenant par l'Egypte, la Bárbarie et l'Espagne, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 121 - Agathocle en Afrique et Pyrrhus en Sicile, les Carthaginois en vinrent aux mains avec la république romaine. La cause de la première guerre Punique fut légère ; mais cette guerre amena Régulus aux portes de Carthage. Les Romains, ne voulant point interrompre le cours des victoires de ce grand homme , ni envoyer les consuls Fulvius et M, Emilius prendre sa place , lui ordonnèrent de rester en Afrique, en qualité de proconsul.
Page 197 - Il répondit aux prières des agonisants avec une voix aussi ferme que s'il eût donné des ordres sur un champ de bataille. Il se mit à genoux au pied de son lit pour recevoir le saint viatique, et •on fut obligé de soutenir par les bras ce nouveau saint Jérôme dans cette dernière communion.
Page 42 - Tandis que la nouvelle Jérusalem sort ainsi du désert, brillante de clarté, jetez les yeux entre la montagne de Sion et le Temple, voyez cet autre petit peuple qui vit séparé du reste des habitants de la cité. Objet particulier de tous les mépris, il baisse la tête, sans se plaindre ; il souffre toutes les avanies sans demander justice; il se laisse accabler de coups sans soupirer; on lui demande sa tête, il la présente au cimeterre. Si quelque membre de cette société proscrite vient...
Page 40 - A la vue de ces maisons de pierres, renfermées dans un paysage de pierres, on se demande si ce ne sont pas là les monuments confus d'un cimetière au milieu d'un désert. Entrez dans la ville, rien ne vous consolera...
Page 200 - France , qui ne pouvoit se consoler d'avoir perdu sur la terre un tel monarque , le déclara son protecteur dans le ciel. Louis, placé au rang des saints, devint ainsi pour la patrie une espèce de roi éternel. On s'empressa de lui élever des églises et des chapelles plus magnifiques que les simples palais où...
Page 202 - Grenade. L'Alhambra me parut digne d'être regardé , même après les temples de la Grèce. La vallée de Grenade est délicieuse, et ressemble beaucoup à celle de Sparte : on conçoit que les Maures regrettent Un pareil pays. Je partis de Grenade pour Aranjuès ; je traversai la patrie de l'illustre chevalier de la Manche, que je tiens pour le plus noble, le plus brave, le plus aimable et le moins fou des mortels.
Page 37 - Ses portes sont enfoncées dans la terre; il en a rompu et brisé les barres; il a banni son roi et ses princes parmi les nations : il n'ya plus de loi; et ses prophètes n'ont point reçu de visions prophétiques du Seigneur.
Page 124 - Il y avait une ancienne loi qui défendait à tout étranger d'introduire dans le sénat les ambassadeurs d'un peuple ennemi. Régulus, se regardant comme un envoyé des Carthaginois, fit revivre en cette occasion l'antique usage. Les sénateurs furent • donc obligés de s'assembler hors des murs de la cité. Régulus leur déclara qu'il venait de la part de ses maîtres, demander au peuple romain la paix ou l'échange des prisonniers.
Page 125 - Suivez les conseils que je vous ai donnés , dit l'illustre captif d'une voix qui étonna l'assemblée, et oubliez Régulus : je ne demeurerai point dans Rome après avoir été l'esclave de Carthage.
Page 124 - Régulus leur déclara qu'il venoit, par l'ordre de ses maîtres, demander au peuple romain la paix ou l'échange des prisonniers. Les ambassadeurs de Carthage, après avoir exposé l'objet de leur mission , se retirèrent : Régulus les voulut suivre , mais les sénateurs le prièrent de rester à la délibération. Pressé de dire son avis, il représenta fortement toutes les raisons que Rome avoit de continuer la guerre contre Carthage.

Bibliographic information