Guizot collection of pamphlets, Volume 29

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page iv - Nous devrions être assez convaincus de notre néant : mais s'il faut des coups de surprise à nos cœurs enchantés de l'amour du monde, celui-ci est assez grand et assez terrible. 0 nuit désastreuse ! ô nuit effroyable ! où retentit tout à coup, comme un éclat de tonnerre, cette étonnante nouvelle : Madame se meurt! Madame est morte...
Page 108 - Je n'ose rien entreprendre sans y avoir bien pensé; mais quand une fois j'ai pris ma résolution, je vais droit à mon but, je renverse tout, je fauche tout, et ensuite je couvre tout de ma robe rouge.
Page 103 - J'ai ouï dire que les applaudissements que l'on donnait à cette pièce, ou plutôt à celui que l'on savait qui y prenait beaucoup d'intérêt, transportaient le cardinal hors de lui-même ; que tantôt il se levait et se tirait à moitié du corps hors de sa loge pour se montrer à l'assemblée ; tantôt il imposait silence pour faire entendre des endroits encore plus beaux.
Page 7 - Roi en étoient éloignées -, il étoit beau et bien fait, mais d'une beauté et d'une taille plus convenables à une princesse qu'à un prince : aussi avoit-il plus songé à faire admirer sa beauté de tout le monde, qu'à s'en servir pour se faire aimer des femmes, quoiqu'il fût continuellement avec elles. Son amour-propre sembloit ne le rendre capable que d'attachement pour lui-même.
Page 52 - Chancellerie et de notre certaine science, pleine puissance et autorité royale, nous avons dit, statué et ordonné, et par ces présentes signées de notre main, disons, statuons et ordonnons, voulons et nous plaît ce qui suit : Article premier.
Page 4 - ... pour lors à donner. Enfin , après sa mort, son ombre était encore la maîtresse de toutes choses , et il paraissait que le roi ne pensait à se conduire que par les sentimens qu'il lui avait inspirés.
Page 40 - Guiche, et qui ressentoit l'aigreur qu'on a pour ceux qu'on a fort aimés et dont l'on croit avoir sujet de se plaindre, ne parut pas disposé à accorder ce qu'elle lui demanda. Elle s'en fâcha, et ils se séparèrent mal. La comtesse de Soissons, que le Roi avoit aimée, et qui aimoit alors le marquis de Vardes, ne...
Page 17 - Mazarin , jointe à l'avantage que donne un mari qui n'est guère aimable à un roi qui l'est beaucoup , l'eût aisément porté à l'aimer, si M.
Page 96 - Le cardinal secoua la tête et, rappelant un des médecins du roi : « Parlez-moi », lui dit-il, « à cœur ouvert, non en médecin, mais en ami. — Monseigneur, dans vingt-quatre heures, vous serez mort ou guéri. — C'est parler, cela ! » dit Richelieu ; «je vous entends !» Et il envoya chercher le curé de Saint-Eustache, sa paroisse.
Page 37 - Mais la Reine m'a conté qu'un jour il lui parla d'un air trop galant pour un ennemi, et qu'il lui fit un discours fort passionné ; mais qu'ayant voulu lui répondre avec colère et mépris , le Roi dans ce moment étoit entré dans le cabinet où elle étoit , qui par sa présence interrompit sa réponse...

Bibliographic information