Beautés de la littérature française moderne

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Châteaubriand Une belle Nuit dans les Déserts du NouveauMonde
9
Chênedollé La Bible Isaïe
10
Delavigne Mort de Jeanne dArc Le Jeune Diacre Messénienne à Napoléon Trois jours de Christophe Colomb
11
Didot Regrets Imprécations dAnnibal
12
Guiraud Le petit Savoyard Songe de Mizaël
13
Hugo Victor 1 Prose NotreDame de Paris 2 Poésies Napoléon II
14
Jouy Sylla abdique la Dictature
15
Laurent Naissance de Napoléon
16
Lamartine Dieu LHymne de la Nuit
17
Lamennais Etablissement du Christianisme De lImmortalité de lAme
18
Michaud Départ des Croisés après le Concile de Clermont
19
Nodier Ruines de lAbbaye de Jumièges
20
Pongerville LIndépendance du Poète
21
RoyerCollard De la Liberté Politique dans ses Rapports avec la Littérature
22
Salvandy Le Poète et lExpédition dEgypte
23
Sand Madame Un Paysage dans le Berry
24
Soumet La Pauvre Fille
25
Thiers Marat assassiné par Charlotte Corday
26
Madame Tastu Chant
27
Liste chronologique des Auteurs du XVII Siècle 17
28
Viennet Les deux Almanachs
29
Patru Fragment de lOraison Funèbre de Mr de Bellièvre
36
sur lEsprit des Conjurés
45
Rotrou Venceslas pardonne à son fils Ladislas
58
La Rochefoucauld Quelques Maximes de cet Auteur 81
65
Maury Bossuet Orateur Seite 88
68
De SaintAgy Magdeleine Examen du Style de Buffon 186
79
Les Orateurs Sacrés
87
Fléchier Une Armée Oraison Funebre de Turenne
93
Hesnaut Sonnet
100
Racine 1 Narrations Songe dAthalie
106
SaintReal Discours de Renault aux Conjurés
122
kenegai Le Riche malaisé
129
Vertot Luther
135
Rollin Hérodote et Thucydide
142
Liste chronologique des Auteurs du XVIII Siècle Seite
146
J B Rousseau Ode à la Fortune 11
148
Sur lAveuglement des Hommes
152
Crébillon Voeu indiscret dIdoménée
154
Destouches Le vrai Philosophe
155
Lesage GilBlas accompagne les Voleurs Quel exploit il fait sur les grands Chemins
156
Piron Le Poète dramatique devant son Juge
159
Fernand Cortès à ses Soldats qui menaçaient de labandonner F
160
A Thierry Jugement porté sur lHistoire de France de Mézeray 59
161
Montesquieu Alexandre
164
3 Dialogues Mahomet Zopyre Le Fanalisme
177
La Condamine Le Baron aveugle
182
Duclos LIngratitude
184
Buffon Dignité de lHomme Excellence de sa Nature 11
187
Le Cheval
188
Gresset La Faveur
190
Lefranc de Pompignan Ode sur la Mort de J B Rousseau
191
Raynal Discours dun Sergent écossais aux Américains sauvages qui vont le faire périr dans les tortures
193
J J Rousseau Le Suicide
197
Vauvenargues Pensées
199
Prière
202
Barthélémy LAmitié ou Damon et Phintias
203
DAlembert Eloge de Massillon
205
SaintLambert LEquinoxe du Printemps
206
Marmontel Le Volcan de Quito
208
Horace
209
Gaillard Passage des Alpes par François I
210
Guymon de Latouche Fureurs dOreste
211
Lebrun Dieu et son Essence
212
Valmont de Bomare La Vieillesse et la Mort
213
Beaumarchais Figaro le Comte Le Barbier de Séville
215
Necker La Piété Consolatrice des Affligés
220
Thomas Platon 11
222
Condé
223
La Hollande
224
PierreleGrand à lHôtel des Invalides
226
Un Marin hollandais à PierreleGrand
227
Ducis Songe dHamlet
229
LAmitié
230
Lemierre Le Clair de Lune
232
Malfilâtre Les deux Serpents
233
Bernardin de SaintPierre Un Ouragan à lIle de France Seite
235
La Harpe Le Génie des Tempêtes
246
Léonard Le BonFils
252
Mirabeau Mirabeau jugé par luimême
258
carol Le Fanatisme
264
Chénier Joseph de Mort dAnne de Boulen
270
11
276
La Chute des Feuilles
291
Les Epagneuls de Madame Seite
300
NI M
359
360
360
I
375
186
380
Madame de StaëlHolstein Dussault Bernardin de SaintPierre De Feletæ Caractéristique de La Fontaine Fontenelle Parallèle de Corneille et de Racine D...
382

Common terms and phrases

Popular passages

Page 74 - La Nature envers vous me semble bien injuste. — Votre compassion, lui répondit l'arbuste. Part d'un bon naturel; mais quittez ce souci. Les vents me sont moins qu'à vous redoutables: Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables Résisté sans courber le dos ; Mais attendons la fin.
Page 261 - Au banquet de la vie, infortuné convive, J'apparus un jour, et je meurs; Je meurs, et sur ma tombe, où lentement j'arrive, Nul ne viendra verser des pleurs, Salut, champs que j'aimais ! et vous, douce verdure ! Et vous, riant exil des bois ! Ciel, pavillon de l'homme, admirable nature, Salut pour la dernière fois ! Ah ! puissent voir longtemps votre beauté sacrée Tant d'amis sourds à mes adieux ! Qu'ils meurent pleins de jours, que leur mort soit pleurée, Qu'un ami leur ferme les yeux...
Page 269 - Mon beau voyage encore est si loin de sa fin! Je pars, et des ormeaux qui bordent le chemin J'ai passé les premiers à peine. Au banquet de la vie à peine commencé, Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine.
Page 188 - La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats ; aussi intrépide que son maître, le cheval voit le péril et l'affronte, il se fait au bruit des armes, il l'aime, il le cherche et s'anime de la même ardeur...
Page 32 - La mort a des rigueurs à nulle autre pareilles; » On a beau la prier, La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier.
Page 91 - Vous mettrez fin à tous ces discours. Au lieu de déplorer la mort des autres, grand prince, dorénavant, je veux apprendre de vous à rendre la mienne sainte ; heureux si , averti par ces cheveux blancs du compte que je dois rendre de mon administration , je réserve au troupeau que je dois nourrir de la parole de vie les restes d'une voix qui tombe et d'une ardeur qui s'éteint.
Page 90 - ... auguste naissance, de tant de grandeur, de tant de gloire. Jetez les yeux de toutes parts : voilà tout ce qu'a pu faire la magnificence et la piété pour honorer un héros ; des titres, des inscriptions, vaines marques de ce qui n'est plus; des figures qui semblent pleurer autour d'un tombeau, et de fragiles images d'une douleur que le temps emporte avec tout le reste...
Page 42 - Et tu sais que depuis à chaque occasion Je suis tombé pour toi dans la profusion. Toutes les dignités que tu m'as demandées, Je te les ai sur l'heure et sans peine accordées ; Je t'ai préféré même à ceux dont les parents Ont jadis dans mon camp tenu les premiers rangs, A ceux qui de leur sang m'ont acheté l'empire...
Page 103 - Tous les jours à la cour un sot de qualité Peut juger de travers avec impunité ; A Malherbe, à Racan, préférer Théophile, Et le clinquant du Tasse à tout l'or de Virgile.
Page 119 - Frappez et Tyriens et même Israélites. Ne descendez-vous pas de ces fameux lévites Qui , lorsqu'au dieu du Nil le volage Israël Rendit dans le désert un culte criminel , De leurs plus chers parents saintement homicides, Consacrèrent leurs mains dans le sang des perfides , Et par ce noble exploit vous acquirent l'honneur D'être seuls employés aux autels du Seigneur? Mais je vois que déjà vous brûlez de me suivre.

Bibliographic information