Traité du sublime

Front Cover
Les Libraires associés, 1772
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - Arméniens se sont déclarés en notre faveur. Une troupe de voleurs dans la Syrie a défait ton armée : juge ce que tu dois attendre quand toutes ces forces seront jointes.
Page 207 - Récits de la mort des perfonnages odieux ne font pas abfolument affujétis aux mêmes règles , quoique cependant il ne fût pas difficile de les y ramener, à l'aide d'un peu d'explication. Le but de nos Récits étant donc de porter la terreur & la pitié le plus loin qu'elles puiffent aller, il eft évident qu'ils ne doivent renfermer que les circonftances qui conduifent à ce but.
Page 296 - L'enfer s'émeut au bruit de Neptune en furie. Pluton sort de son trône, il pâlit, il s'écrie; II a peur que ce dieu, dans cet affreux séjour, D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour, Et, par le centre ouvert de la terre ébranlée, Ne fasse voir du Styx la rive désolée; Ne découvre aux vivants cet empire odieux, Abhorré des mortels, et craint même des dieux1.
Page 23 - Il faut donc savoir que par sublime Longin n'entend pas ce que les orateurs appellent le style sublime , mais cet extraordinaire et ce merveilleux qui frappe dans le discours , et qui fait qu'un ouvrage enlève , ravit , transporte. Le style sublime veut toujours de grands mots; mais le sublime se peut trouver dans une seule pensée, dans une seule figure, dans un seul tour de paroles.
Page 221 - Indomptable taureau , dragon impétueux, Sa croupe fe recourbe en replis tortueux ; Ses longs mugiflemens font trembler le rivage. Le Ciel avec horreur voit ce monftre fauvage. La terre s'en émeut, l'air en eft infedté, Le flot, qui l'apportta, recule épouvanté.
Page 236 - J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie: Ils courent : tout son corps n'est bientôt qu'une plaie.
Page 299 - Homère les plaies, les ligues, les supplices, les larmes , les emprisonnements des dieux , et tous ces autres accidents où ils tombent sans cesse , il me semble qu'il s'est efforcé, autant qu'il a pu, de faire des dieux de ces hommes qui furent au siège de Troie; . et qu'au contraire, des dieux mêmes il en a fait des hommes. Encore les fait-il de pire condition; car à l'égard...
Page 174 - Chrétiens, que la mémoire d'une grande reine, fille, femme, mère de rois si puissants, et souveraine de trois royaumes, appelle de tous côtés à cette triste cérémonie, ce discours vous fera paraître un de ces exemples redoutables qui étalent aux yeux du monde sa vanité tout entière.
Page 55 - Que fais-tu du Tonnerre, Ciel, fi tu daignes voir ce qu'on fait fur la Terre? Et pour qui gardes-tu tes Carreaux...
Page 174 - ... entière. Vous verrez dans une seule vie toutes les extrémités des choses humaines : la félicité sans bornes, aussi bien que les misères; une longue et...

Bibliographic information