Page images
PDF
EPUB

|

[ocr errors]

CEUVRES COMPLÈTES

D'ESTIENNE DE LA BOETIE.

!

Si en l'aage que je l'ay cogneu plus avancé, il eust prins un iel desseing que le mien, de mettre par escrit ses fantasies, nous verrions plusieurs choses rares et qui approcheroient de bien pres de l'honneur de l'antiquité : car notamment en cette partie des dons de la nature, je n'en cognois point qui luy soit comparable.

MONTAIGNE, Essais, I, 27.

« PreviousContinue »