The English student's French examiner

Front Cover
Sampson, Low, Marston, Searle, and Rivington, 1878 - French language - 120 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents


Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Sweet are the thoughts that savour of content ; The quiet mind is richer than a crown ; Sweet are the nights in careless slumber spent ; The poor estate scorns fortune's angry frown : Such sweet content, such minds, such sleep, such bliss, Beggars enjoy, when princes oft do miss.
Page 19 - J'aimais les voix du soir dans les airs répandues, Le bruit lointain des chars gémissant sous leur poids, Et le sourd tintement des cloches suspendues Au cou des chevreaux dans les bois. Et depuis, exilé de ces douces retraites, Comme un vase imprégné d'une première odeur, Toujours, loin des cités, des voluptés secrètes Entraînaient mes yeux et mon cœur.
Page 98 - La femme s'avançait courbée péniblement sous le poids d'un énorme sac de châtaignes, tandis que son mari se prélassait, ne portant qu'un fusil à la main et un autre en bandoulière ; car il est indigne d'un homme de porter d'autre fardeau que ses armes.
Page 100 - Ils avaient rejoint le détachement. Gianetto était déjà couché sur la litière et prêt à partir. Quand il vit Mateo en la compagnie de Gamba, il sourit d'un sourire étrange ; puis, se tournant vers la porte de la maison, il cracha sur le seuil en disant :
Page 25 - ... brutes. If there is anything in blood, you may reasonably expect your children should be endowed with an uncommon share of good sense. Mr. Wortley's family and mine have both produced some...
Page 101 - C'est ton fils, lui dit-elle d'une voix tremblante en attachant ses yeux noirs sur ceux de son mari, comme pour lire ce qui se passait dans son âme. — Laisse-moi, répondit Mateo ; je suis son père.
Page 27 - And what is a conqueror ? Have not you, too, gone about the earth like an evil genius, blasting the fair fruits of peace and industry ; plundering, ravaging, killing, without law, without justice, merely to gratify an insatiable lust for dominion...
Page 95 - Roi est en prières," leur répondit Juxon ; ils insistèrent : " Eh bien ! dit Charles à l'évêque, remerciez-les en mon nom de leur offre ; mais dites-leur franchement qu'après avoir si souvent prié contre moi, et sans aucun sujet, ils ne prieront jamais avec moi pendant mon agonie. Ils peuvent, s'ils veulent, prier pour moi ; j'en serai reconnaissant...
Page 95 - Relevez-vous, mon vieil ami," dit le roi à l'évêque en lui tendant la main. Hacker frappa de nouveau ; Charles fit ouvrir la porte : " Marchez, dit-il au colonel, je vous suis." Il s'avança le long de la salle des banquets, toujours entre deux haies de troupes. Une foule d'hommes et de femmes s'y étaient précipités au péril de leur vie, immobiles derrière la garde, et priant pour le roi à mesure qu'il passait; les soldats, silencieux eux-mêmes, ne les rudoyaient point.
Page 101 - L'enfant fit ce qu'il lui commandait, puis il s'agenouilla. — Dis tes prières. — Mon père, mon père, ne me tuez pas. — Dis tes prières ! répéta Mateo d'une voix terrible.

Bibliographic information