Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" L'assaut victorieux ; II s'étonne, il combat l'ardeur qui le possède, Et voudrait secouer du démon qui l'obsède Le joug impérieux. Mais sitôt que, cédant à la fureur divine, II reconnaît enfin du dieu qui le domine Les souveraines lois ; Alors,... "
Œuvres - Page 340
by Jacques Delille - 1809
Full view - About this book

Bibliothéque portative des écrivains françois, ou choix ..., Volume 3, Books 3-4

François Moysant - 1803
...impérieux. Mais sitôt que, cédant à la fureur divine, II reconnoît enfin du dieu qui le domine Ce n'est plus un mortel, c'est Apollon lui-même Qui parle par ma voix. Je n'ai point l'heureux don de ces esprits faciles Pour qui les doctes sœurs, carressantes, dociles,...
Full view - About this book

Aeneis

Vergilius Maro, Virgil - Aeneas (Legendary character) - 1804
...posât Excusasse deum : Rousseau ajoute : Mais sitôt que cédant à la fureur divine D reconnoît enfin du dieu qui le domine Les souveraines lois, Alors,...Virgile dit aussi dans la même occasion: * Majorque vider! , Née mortale sonans. Cette description de la Sibylle est sans doute admirable ; mais, comme...
Full view - About this book

Petite encyclopédie poétique; ou, Choix de poésies dans tous les ..., Volume 7

French poetry - 1804
...qui l'obsède Le joug impérieux. Mais sitôt que, cédant à la fureur divine, II reconnaît enfin du dieu qui le domine Les souveraines lois, Alors,...mortel ; c'est Apollon lui-même Qui parle par ma voix. Je n'ai point l'heureux don de ces esprits faciles, Pour qui les doctes sœurs, caressantes, dociles,...
Full view - About this book

Publii Virgilii Maronis Aeneis, Volume 3

Publius Maro Vergilius - 1804
...fureur divine Ii reconnoît enfin du dieu qui le domine Les souveraines lois, Alors, tout pe'ne'tré de sa vertu suprême, Ce n'est plus un mortel , c'est...dit aussi dans la même occasion: Majorque videri , Nec mortale sonans. Cette description de la Sibylle est sans doute admirable ; mais, comme l'a dit...
Full view - About this book

LÉnéide, Volume 2

Virgil - 1804
...fureur divine i 11 rcconnoît enfin du dieu qui le domine Les souveraines tois , AIors , tout pénetré de sa vertu suprême , Ce n'est plus un mortel , c'est Apollon lui.même • Qui parte. par ma voix. Virgile dit aussi dans la même occasion : Majorque videri. Nee mortale sonans....
Full view - About this book

Oeuvres choisies: (odes et cantates)

Jean-Baptiste Rousseau - 1808 - 327 pages
...la fureur divine (2 , II reconnaît enfin du Dieu qui le domine Les souveraines lois , > Alors (3, tout pénétré de sa vertu suprême, Ce n'est plus...mortel , c'est Apollon lui-même Qui parle par ma voix (4. i Ou , tel que d'Apollon le ministre terrUile , Impatient du Dieu dont le souffle invincible Agile...
Full view - About this book

L'Eneide, Volume 2

Virgil - 1808
...Excussissc deuin Rousseau ajoute : Mais sitôt que cédant à la fureur divine Il reconnoît enfin du dieu qui le domine Les souveraines lois; Alors, tout pénétré de sa vertu suprême, Ce n'est ptus un mortel, c'est Apollon tui-même Qui parle par ma voix. Virgile dit aussi dans la même occasion...
Full view - About this book

Style Français des meilleurs Auteurs, Volume 2

C. J. Cunninghame - 1808
...divine , Il reconnaît enfin du dieu qui le domine Les souveraines lois; Alors, tout pénétré do sa vertu suprême, Ce n'est plus un mortel, c'est Apollon lui-même Qui parle par ma voix. Jet n'ai point l'heureux don de ces esprits faciles Pour qui les doctes sœurs , caressantes , dociles...
Full view - About this book

Mercure de France, Volume 52

1812
...construction régulière : Mais sitôt que codant a la fureur divine , II (mon esprit") reconnaît enfin du Dieu qui le domine Les souveraines lois , Alors...mortel , c'est Apollon lui-même Qui parle par ma voix. Au Ire hardiesse, non moins remarquable dans un genre difl'érent , et qu'il n'eût pas été moins...
Full view - About this book

Oeuvres choisies de J.B. Rousseau, à L'usage des collèges royaux: Ouvrage ...

Jean-Baptiste Rousseau - 1818 - 440 pages
...l'obsède Le joug impérieux. ! Mais sitôt que, cédant à la fureur divine , II reconnoît enfin du Dieu qui le domine Les souveraines lois , Alors...mortel , c'est Apollon lui-même Qui parle par ma voix. Je n'ai point l'heureux don de ces esprits faciles 4 Pour qui les doctes sœurs, caressantes, dociles...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF