Page images
PDF
EPUB
[merged small][graphic][ocr errors][merged small][ocr errors][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Sur les Démons, les Esprits, les Fantômes, les Spectres, les

Revenants, les Loups-garoux, Tes Possédés, les Sorciers, le Sabbat, les Magiciens, les Salamandres, les Sylphes, les Gnomes, etc. , les Visions, les Songes, les Prodiges, les Charmes, les Maléfices, les Secrets merveilleux, les Talismans, etc.; en un mot, sur tout ce qui tient aux Apparitions, à la Magie, au Commerce de l'Enfer, aux Divinations, aux Sciences secrètes, aux Superstitions, aux Choses mystérieuses et surnaturelles etc., etc., etc.

PAR J. A S. 'COLLIN DE PLANCY

Il n'y a point de peur qui trouble l'homme, comme celle que la superstition lui inspire. Car celui-là ne craint point la mer, qui de navigue point; i les combats, qui ne suit point les armées ; mi les brigands , qui ne sort point de sa maison; o l'envie , qui mène une vie privée ; ni les tremblemens de terre qui demeure dans les Gaules, ni la foudre, qui habite l'Édiopie; mais l'homme superstitieus craint toutes choses, la terre et la mer, l'air et le ciel, les ténèbres et la lumière, le bruit et le silence; il craint même jusqu'a un songe.

PLUTARQUE.

TOME PREMIER

PARIS,

P. MONGIE aîné, Libraire, Boulevard Poissonnière, No. 18.

[merged small][ocr errors]

mumsmumuuwwwwwwwwwwwwwwwwmnnirna

Tous les ouvrages que la superstition et les folles croyances ont inspirés jusqu'à présent, ne sont pour la plupart que de ridicules amas d’extravagances, ou d'imparfaites compilations, ou des discussions froides et partielles ; et le nombre en est immense : la seule bibliothéque du Panthéon possède plus de quinze mille volumes sur la magie, et sur tout ce qui découle plus ou moins directement de cette source. Une pareille mine n'est peut-être pas à négliger, puisqu'elle présente le tableau des plus tristes écarts de l'imagination, et les plus grossières erreurs du genre

humain.

Cependant l'Encyclopédie, qui doit traiter de tout, s'est effrayée d'un travail épineux et difficile, et n'a parlé de la magie et des contes populaires que par quelques . traits connus et insignifians. Avant et depuis cet ouvrage, plusieurs sayans ont

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]

écrit, les uns sur les préjugés, les autres sur les erreurs du vulgaire, ceux-ci sur les superstitions,ceux-là sur les terreurs imaginaires, quelques-uns sur les apparitions et les prodiges, d'autres sur la magie et les sorciers, sur le charlatanisme et les jongleries , sur les absurdités et les divinations, etc. Aucun n'a songé à réunir, en un seul corps d'ouvrage, tous ces monumens de l'ignorance, de la fourberie, de l'imposture et du fanatisme.

Un de nos littérateurs les plus distingués nous a donné, il n'y a pas long-temps, le Dictionnaire de toutes les Mythologies, Parmi tant de fables, il a omis les nôtres. Le DictioNNAIRE INFERNAL remplira le vide; et, avec quelques articles de plus, on pourrait peut-être l'appeler aussi l'Histoire de la Mythologie moderne.

Je me suis proposé, dans cet ouvrage, d'épargner au lecteur la peine de feuilleter des milliers de volumes. J'ai voulu lui offrir, dans 'un cadre étroit, ce que les démonomanes et gens de même sorte nous ont laissé de plus curieux. On ne doit pas

s'attendre à trouver ici des fables

« PreviousContinue »