Histoire générale des voyages: ou, Nouvelle collection des relations de voyages par mer et par terre : mise en ordre et complétée jusqu'à nos jours, Volume 5

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 47 - Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt. Vingt, et des milliers d'autres encore ! On perdrait son temps à les compter.
Page 54 - Malgré la stérilité, cette isle était habitée par plus de trois mille Nègres, attirés par les bienfaits des Blancs au service desquels la plupart sont fort attachés.
Page 141 - ... où les huîtres vivaient aussi sur les mangliers; » que ces lits ont changé successivement de place, et que la mer, en » baissant, a laissé ces bancs à découvert, et assez de niveau , à huit » ou dix pieds au-dessus de la surface.
Page 332 - J'en ai compté près de soixante dans la pointe du cap Vert ; beaucoup d'entre eux sont d'une grosseur prodigieuse, leurs branches chargées de feuilles donnent à ce cap un aspect verdoyant et c'est à ces arbres seuls qu'il doit son nom.
Page 150 - Adanson. Cet habile naturaliste ayant tué au Sénégal, et par conséquent examiné de près, une de ces autruches volantes, nous assure qu'elle ressemble à bien des égards à notre outarde d'Europe , mais qu'elle en diffère par la couleur du plumage, qui est généralement d'un gris cendré, par son cou qui est beaucoup plus long, et par une espèce de huppe qu'elle a derrière la tête (2). Cette huppe est sans doute ce que M.
Page 8 - ... de Louis XVI pencha du côté des derniers. Le Sénégal avait à peine fait retour d'une manière certaine à la France par le traité de 1783, qu'une compagnie de ce nom avait été organisée. Elle était issue d'une. compagnie dite de la Guyane française, qui avait obtenu, en 1777, le...
Page 113 - Il porte des fruits ronds de la groflèur d'une petite noix, & recouverts d'une chair jaunâtre dont on fait l'huile de palme. Les nègres lui donnent le nom de tir.
Page 193 - On compte dix-huit ou vingt îles ; les plus considérables avoisinent la grand'terre, telles que l'île de Jatte, les îles de Bussi , Bissao et Boulam. Celles qui font face à la mer sont renfermées dans un grand pracel de roches. Entre ces roches et les îles qui avoisinent la terre ferme , est un canal ayant trois ou quatre lieues de largeur, et jamais moins d'une lieue. On y trouve depuis huit jusqu'à douze brasses d'eau, et en quelques endroits davantage. Le mouillage y est en général bon...
Page 341 - Le roi était vêtu d'une tunique fort ample qui descendait aux genoux : elle était d'une étoffe de coton fond blanc, rayée de rouge, et serrée sur les reins par une ceinture de la même couleur, dont les deux extrémités retombaient sur le côté gauche, et descendaient jusqu'au-dessous des genoux. Cette tunique était ouverte sur la poitrine et ornée des deux côtés de larges brandebourgs en laine de couleur rouge. Sur l'estomac pendait un globe d'or de la forme et de la grosseur d'un œuf...
Page 393 - ... mais, dans la plus grande partie de l'Afrique, un village entier choisit un terrain, le défriche et l'ensemence ; la récolte est faite en commun , et se partage dans la proportion des familles ; les anciens font les parts , sans qu'il s'élève la moindre altercation ; ou bien elle est déposée dans des magasins publics fermés et surveillés, et distribuée ensuite suivant les besoins.

Bibliographic information