Le Père André et Charles de Quens

Front Cover
L. Hachette, 1857 - 39 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 18 - J'ai eu, leur disait-il dans une lettre écrite au Père provincial du fond de son cachot, le plus grand tort du monde, je l'avoue, et je suis prêt à subir toutes les pénitences qu'on me voudra imposer. Mais si Votre Révérence, ou plutôt si la compagnie veut bien me pardonner, je suis résolu d'oublier tous les chagrins que j'y ai soufferts, de ne plus travailler que pour Dieu , de rompre tout commerce avec les personnes qui lui seront suspectes, de réparer...
Page 19 - André désavouait, pour ainsi dire, en l'écrivant, attendrit probablement ses juges; et nous le retrouvons bientôt à Amiens, où il reprend ses fonctions un moment interrompues. D'Amiens enfin on l'envoie à Caen, en 1726, où il est chargé de la mathématique, comme on disait alors. Là se fixe sa vie errante , et s'arrêtent les persécutions dont il avait été l'objet. Caen, cette ville de calme et de silence, où tous les bruits s'apaisent, où tous les excès se modèrent, où toutes les...
Page 29 - L'exemple n'a jamais fait ma règle ; je ne connais que la loi. Jésus-Christ n'a pas dit : Je suis la coutume; il a dit : Je suis la vérité. » En fait de doctrines philosophiques , il prétendait ne reconnaître aucun maître sur la parole duquel il se résignât à jurer. Il avait toutefois des préférences marquées.
Page 19 - Dieu , de rompre tout commerce avec les personnes qui lui seront suspectes, de réparer enfm, par tous les moyens possibles, tout le mal que j'ai pu faire, et de lui donner telles assurances qu'elle voudra de la sincérité de ma résolution. Me voilà, mon révérend Père, entre vos mains; vous me tenez sur la terre la place du souverain juge : parlez, ordonnez, pardonnez, punissez, je suis prêt. Je ne veux plus avoir d'autre intérêt dans le monde , que ceux de Dieu , de l'Eglise et de la compagnie.
Page 20 - Aussi les hommes de quelque valeur qui traversent la ville viennent-ils lui rendre visite. On lui écrit de toutes parts pour prendre son avis sur différentes questions de théologie , de littérature ou de science; et si, parmi les correspondants dont sa jeunesse dut être aussi heureuse que fière nous trouvons Malebranche , au nombre de ceux dont sa vieillesse s'honore nous comptons Fontenelle.
Page 15 - ... ce qui peut m'arriver très-facilement dans les circonstances où je me trouve, circonstances assurément les plus fâcheuses où se puisse trouver un professeur. La sincérité chrétienne veut que je défende la vérité sans déguisement, et la prudence que je ménage l'erreur pour l'intérest même de la vérité, ou du moins pour celui de la charité. C'est l'embarras où je me vois réduit. Le zèle de la maison du Seigneur me dévore, et je ne puis y satisfaire. Il faut que je la voie...
Page 31 - ... qu'à soi n'est bon à rien. Je ne me souviens pas du bien que j'ai fait aux autres , je me souviens seulement du bien que les autres m'ont fait (2). » Dans son premier Discours sur l'amour désintéressé, il distingue nettement « l'amour de l'honnête qui nous dit comme à des braves : Suivez-moi, c'est le devoir qui vous appelle; et l'amour du bien délectable qui nous crie comme à des troupes mercenaires : Servez-moi , je vous paierai comptant (3). » II professait une grande admiration...
Page 24 - Ce n'était donc pas la peine, quelques années auparavant, de le persécuter par les plus indignes moyens. le manteau sur le dos. Le P. André étant à Rouen, professeur de logique, le P.
Page 30 - Je vous prie donc de me pardonner encore ce petit détail. Nous naissons avec deux grands défauts qui s'opposent à la recherche de la vérité : défaut d'esprit et défaut de mœurs. La vérité est pure, subtile, déliée; elle n'a point de prise pour des esprits plongés dans la chair. La vérité est simple et incorruptible; elle n'a point de commerce avec les âmes déréglées et corrompues. C'est pourquoi je ne trouve pas mal établi que l'on commence l'étude de...
Page 14 - Histoire générale de la naissance et des progrés de la Compagnie de. Jésus, et Analyse de ses constitutions et privilèges, MDCCLXI, sans nom de ville ni d'auteur, 5 vol.

Bibliographic information