Salvator, suite et fin des Mohicans de Paris, Volume 2

Front Cover
M. Lévy frères, 1873
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 248 - Commission voit desinconvénients à ce que Napoléon communique avec l'escadre anglaise. Elle ne peut accorder la permission qui est demandée à cet égard. » On lui rappelait les instructions relatives au départ de France de Napoléon Bonaparte, et la dépêche ajoutait : « Je ne doute pas de votre zèle pour assurer le succès de votre mission ; dans l'intention de le faciliter autant qu'il dépend de moi, je prescris aux généraux commandant à La Rochelle et à Rochefort de vous prêter...
Page 253 - Altesse Royale, en butte aux factions qui « divisent mon pays et à l'inimitié des plus grandes « puissances de l'Europe, j'ai terminé ma carrière « politique, et je viens, comme Thémistocle, « m'asseoir au foyer du peuple britannique. Je « me mets sous la protection de ses lois, que je « réclame de Votre Altesse Royale comme du plus « puissant, du plus constant et du plus généreux
Page 234 - Puissent-ils être sincères dans leurs déclarations et n'en avoir jamais voulu qu'à ma personne! Ma vie politique est terminée, et je proclame mon fils, sous le titre de Napoléon II, Empereur des Français. Les ministres actuels formeront provisoirement le conseil de gouvernement.
Page 234 - ... j'étais fondé à en espérer le succès, et j'avais bravé toutes les déclarations des puissances contre moi. Les circonstances me -paraissent changées. Je m'offre en sacrifice à la haine des ennemis de la France. Puissent-ils être sincères dans leurs déclarations, et n'en avoir...
Page 234 - Gouvernement ; l'intérêt que je porte à mon fils m'engage à inviter les Chambres à organiser sans délai la régence par une loi. Unissez-vous tous pour le salut public, et pour rester une nation indépendante.
Page 234 - Paris, le 27 juin 1815. La Commission du Gouvernement arrête ce qui suit : ART. 1er. Le ministre de la marine donnera des ordres pour que deux frégates du port de Rochefort soient armées pour transporter Napoléon Bonaparte aux États-Unis. ART. 2. Il lui sera fourni, jusqu'au point de l'embarquement, s'il le désire, une escorte suffisante sous les ordres du lieutenant-général Beker, qui est chargé de pourvoir à sa sûreté. ART. 3. Le directeur général des postes donnera de son côté...
Page 239 - Je ne puis vous dissimuler mon étonnement , monsieur le maréchal, de vous voir prendre une détermination qui doit disposer du sort de l'empire en faveur d'une seconde restauration. Prenez garde de vous charger d'une aussi grande responsabilité.
Page 244 - On l'invite à s'expliquer ; il transmet les propositions de l'empereur : il est chargé de dire aux membres du gouvernement provisoire « que la situation de la France, les vœux des patriotes et les cris des soldats réclament sa présence pour sauver la patrie...
Page 239 - SM me soumettre des propositions que j'ai trouvées acceptables pour le pays. Si les miennes sont agréées, je monterai demain à la tribune de la Chambre des représentants pour exposer le tableau de notre situation et pour faire sentir la nécessité d'adopter les projets que je crois utiles à la cause nationale. » La surprise du général Becker fut extrême à cette confidence inattendue ; il répliqua : « Je ne puis vous dissimuler mon étonnement , monsieur le maréchal, de vous voir prendre...
Page 239 - Je ne puis, monsieur le maréchal, vous dissimuler mon étonnement de vous voir prendre une détermination qui doit disposer du sort de l'Empire, en faveur d'une seconde restauration. Prenez garde de vous charger d'une si grande responsabilité ; il ya peut-être encore des ressources pour repousser l'ennemi, et l'opinion de la Chambre des représentants ne me paraît pas, après son vote pour Napoléon II, favorable au retour des Bourbons'.

Bibliographic information