Histoire de la vaccination: recherches historiques et critiques sur les divers moyens de prophylaxie thérapeutique employés contre la variole depuis l'origine de celle-ci jusqu'à nos jours

Front Cover
C. Coulet, libraire-éditeur, 1874 - Smallpox - 422 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 158 - Le premier était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle; c'est-à-dire d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention; et de ne comprendre rien de plus en mes jugements que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute.
Page 432 - Traité de la mélbode ancsthéslque appliquée à la chirurgie et aux différentes branches de l'art de guérir, par le docteur E.-F. BOUISSON, professeur de clinique chirurgicale à la Faculté de médecine de Montpellier, chirurgien en chef de l'hôpital Saint-Ëloi, etc.
Page 328 - ... yeux inexpérimentés, le sujet vacciné est comme s'il ne l'était pas : c'est la période d'incubation commune à toutes les maladies contagieuses, et principalement aux fièvres éruptives. » Du troisième au quatrième jour, un peu plus tôt en été, un peu plus tard en hiver, on aperçoit sur chaque piqûre un point rouge plus sensible au toucher qu'à la vue, et, en effet, le doigt distingue très nettement un petit engorgement : il ne fait que commencer, mais il n'en doit pas rester...
Page 360 - Les trois piqûres dégénérèrent en ulcères profonds, à base dure, qui restèrent deux mois sans se cicatriser.
Page 187 - ... sécrétion, l'épaisseur de ses croûtes. 3° La vaccine inoculée isolément aux animaux des espèces bovine et chevaline, les préserve en général de la variole. 4° La variole inoculée à ces mêmes animaux s'oppose généralement au développement ultérieur de la vaccine. 5...
Page 181 - Thièle ou d'autres à son choix ; cela fait, qu'il vienne ici, dans cette enceinte, et qu'en présence de l'Académie qui nous écoute et nous juge, il dise ces simples paroles : Oui, j'ai inoculé la variole à la vache, et la vache m'a rendu la vaccine. Je n'en demande pas davantage ; j'ai foi en son honneur, et sur sa déclaration, je me convertis à ses doctrines. Jusque-là, je veux douter.
Page 360 - On le vaccina en Irlande. A la place de la piqûre, il se développa une ulcération qui mit beaucoup de temps à guérir ; une éruption générale se déclara ensuite et persista pendant plusieurs mois. Au bout de trois ans, il...
Page 137 - Au dire de M. Sarrans, de cent bêtes chevalines qu'il a observées, trois juments seulement et deux chevaux auraient reçu la maladie des influences extérieures ; tout le reste l'aurait gagné par contagion, et voici comment : Pour l'intelligence du récit, il faut savoir que M.
Page 329 - ... du treizième jour, le bouton se dessèche et se transforme en une croûte dure, noirâtre, qui tombe du vingtième au vingt-cinquième...

Bibliographic information