Histoire de la Restauration et des causes qui ont amené la chute de la branche aînée des Bourbons, Volume 2

Front Cover
Duféy et Vezard, 1831 - France - 484 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 254 - La victoire marchera au pas de charge; l'aigle avec les couleurs nationales, volera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame...
Page 359 - ... belle arène est aujourd'hui ouverte aux souverains, et je suis le premier à y descendre. Après avoir présenté au monde le spectacle de grands combats, il sera plus doux de ne connaître désormais d'autre rivalité que celle des avantages de la paix, d'autre lutte que la lutte sainte de la félicité des peuples.
Page 254 - Soldats! dans mon exil j'ai entendu votre voix; je suis arrivé à travers tous les obstacles et tous les périls. » Votre général , appelé au trône par le choix du peuple, et élevé sur vos pavois, vous est rendu : venez le joindre.
Page 27 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté.
Page 429 - Français ! en commençant la guerre pour soutenir l'indépendance nationale , je comptais sur la réunion de tous...
Page 289 - Nous jurons sur l'honneur de vivre et de mourir fidèle à notre roi et à la charte constitutionnelle, qui assure le bonheur des Français.
Page 253 - VII rentra à Paris et renversa le trône éphémère de Henri VI, il reconnut tenir son trône de la vaillance de ses braves et non d'un prince régent d'Angleterre.
Page 423 - ... nous avons fait pour lui ? Avez-vous oublié que les ossements de nos enfants, de nos frères, attestent partout notre fidélité, dans les sables de l'Afrique, sur les bords du Guadalquivir et du Tage, sur les rives de la Vistule et dans les déserts glacés de la Moscovie?
Page 288 - Messieurs, Dans ce moment de crise, où l'ennemi public a pénétré dans une portion de mon royaume, et qu'il menace...
Page 430 - France; puissent-ils être sincères dans leurs déclarations, et n'en avoir voulu réellement qu'à ma personne ! » Ma vie politique est terminée ! et je proclame mon fils, sous le titre de Napoléon II, empereur des Français.

Bibliographic information