Page images
PDF
EPUB

Louis Li GRAND , Eloges differens de ses grandes qualitet

& de ses Conquestes , 1. 44. 135. G suiv, 148. suiv,

176.177. 268. 269. 296.317 Lucile, premier Poëte Satirique , 81. 238 Lutrin, sujet d'un feint démêlé & d'un Poëme agreable, 79. suiv.

M M Mall

ADRIGAL , son vray cara&ere , 238

Malherbe, Poëte excellent, digne de servir de mom dele , 221. 226 Mariage, qu'il a ses plaisirs ainsi que les chagrins, 87. Inv

tilise des Satires qu'on en fait, 89.90 Marot, fon genie & les calens pour la Poësie, 225. 226. Medecin, metamorphosé en Archite&e , 260 Médisance, son cara&ere & ses décours , 76.77. Menandre, Poëte Comique, 255 Moliere , fecondité de son esprit , 16. On n'a bien connu

son prix qu'aprés fa mort , 172. Defaut qu'on luy peut reprocher, 257 Mollese, les mauvais effets, 186. Son portrait, 295.296 Mort, en prévenir de bonne heure le moment fatal, 145 Muses, accueillies favorablement du Roy , 11.13.177. Muse

forcée , 234. Muse grossiere inspirée quelquefois par le vin & le hazard , 240

N

[ocr errors]

Narrations

syy

estre vif & pressé, 252 Nature : elle est vraye , & la seule qui plaise en tout', 120.

185. Etude soigneuse qu'on en doit faire , 256, Né s'en

écarter jamais , 258 Noblelle, quelle est la seule veritable , 38. En quoy ello conlistoit dans les premiers temps., 42.

0 09

De: élevation & impetuosité de son stile, 234

Opera , écueil dangereux pour la vertu , 92
Orgueil ridicule, 38.60. &110°
Ovide , cara&ere naturel & tendre de ses. Elegies , 134

р
Arx, rien de plus glorieux à un Roy que d'en faire jouir
Paris , Porcrait de cette grande Ville, 13. 45.6 suivi
Parele, maux dont elle est suivie , 205
Parnasse François, sòn enfance & res progrez, 226
Paffrons, avec quel arc il faut les sçavoir manier , 241. do

Suivans.

paties Sujets , 135

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Pauvreté , plus contente, quand elle est vigilante & a&ive

qu’une oisive richese , 205
Pedani , son cara&ere , 32

Perfe , quel Poëte , 238
Pharsale de Brebeuf, 178.225
Pieté, son portrait, 235. suivi
Pindare, beautez & élevations de ce Poëtë', 345. @ suiv,

Plaisant, luy joindre par tout l'utile , 263
Peēsie, difficulté d'y réüllir , 19. 20. Qu'il y faut exceller,

ou ne s'en point mesler , 71, 261, Preceptes universels

sur la Poësic , 221. O fuiv. Poètes : Dépit d'un Poëte malheureux , 9. & fuiv. Quel doit

estre l'objet de leur travail, 265.266 Pointes, d'où attirées dans nos vers, & comment reçuës, 236 Pofterité ; c'est elle qui établit le vrai meride de nos Ecrits-,

255. 172
Procex, raisons de s'en abstenir , 141
Public, ce n'est pas un Juge qu'on puisfe corrompre, 190
Pudeur, la conserver sur tout dans les vers François , 239
Pyrrhus, ses projets ambitieux , 134. Sage conseil de Cg*
neas à ce Prince à cette occasion, ibid. & 135

R
ACAN, fon genie pour les vers, 222
Raifon, c'est souvent le plus fâcheux de tous nos maux, 37.
Combien vainement elle est le parcage de l'homme, 57.
& suiv. Aimer & faire regner la Raison dans tous nos
Ecrits , 232

(ges, 239
Regnier, Poëte Satirique François , cara&ere de fes quyram,
Renommée , 291
Repos d'esprit, le chercher en foy-mesme , 158. & fuiv.

Nul coupable en repos, 206
Retraite , sa douceur & ses autres avantages, 267
Rhin,, fameux passage de cette riviere par l'armée du Roy,

R

149. 150. O suiv. Richesses, erreurs des hommes à leur occasion , 159. 160 Rime", difficulté de la trouver à propos , 16. 17. 520

Moyen d'y parvenir , 222. Elle a fait autrefois tout le

merite de la Poësie Françoise , 226
Rondeaux , leur originc & leur naïveté , 226. 238
Ronsard, sort & caractere de ses Poësies, 226

S
SA

tel qui l'est le moins , croit l'estre seul, 33. eo.
Juiv. En quoy consiste la Sagesse , 34. & 57
Satire , effroy que fun seul nom produit, s. Quel en pour

G

AGE,

.

care le danger, 51. 80. Utilité de la Satire , 78, 8s. Poße

tes qui y ont excellé, 238 Scene , ce qu'il faut observer dans sa disposition, & dass

le choix de son sujet, 341. O suiv. Scudery, cara&ere & defauts de ses ouvrages, 19. 252 Sens , empire du mauvais sens dans les ouvrages de ce siecle,

78. Accorder toujours le bon sens avec la rime, az2; &

258 Siecle, idée du Siecle d'or , & du siecle de fer , 135.126 Simplicité, ses agrémens naturels, 184 Sincerité, l'on ne plaist effe&ivement ni long - temps que

par elle , 18's Sonnet, ses loix rigoureuses, 235 Sophocle, à quelle perfe&ion a porta la Tragedie chez los

Grecs, 244 Stile , y éviter le trop d'uniformité, 224. Rapidité de ftileg quelle marque , 128

T "ALENS, partagez par la Nature , 222 Theatré, son commencement & fes progrez, 244. abhorré

long-temps en France , ibid. Regles des actions de Theks tre. Voyez Attions, Theocrite , en quoy se le proposer pour modele , 233 Thespis, premier Auteur de la Tragedie , 244 Tibulle, cara&ere de ses Elegies , 234 Tragedie , Regles pour y réülir , 241. Go fuire Son-origins

& ses progrez, 243 Travail, tout bomme y est condamné, 204

V V ANITE' fausse, comment introduite dans le moi

de , 18.6 Vaudeville, agreable indiscret, 239 Verité , mal receüe de nos jours, 5. Elle seule est belle &

aimable , 120, 125. 183.185 Vertu , marque certaine d'un caur noble, 40. L'aimer &

la refpe&er dans les vers , 264. Voyez Equité, Vice , son caractere & ses mauvais effers , 188 Villon , Poéce François., fon merite ,,226 Virgile, quel en est le prix, 17. 77. En quoy sur tout se le

proposer pour modele, 233. 252 Viieffi , ne point s'en piquer dans les ouvrages d'esprit, 228

Ein de la Table du premier Toms

[ocr errors]

920785

« PreviousContinue »