Page images
PDF
EPUB

blier en ma faveur. Un pere mene son fils à un spectacle , la foule y est grande , la porte est alliégée, il est haut & robuste, il fend la preffe , & comme il est prêt d'entrer, il pousse son fils devant lui, qui fans cette précaution ou n'entreroit point, ou entreroit tard. Cette démarche d'avoir supplié quel. ques-uns de vous, comme il a fait , de détourner vers moi leurs suffrages, qui pouvoient si justement aller à lui, elle est rare , puisque dans ses circonftances elle est unique, & elle ne diminue rien de ma reconnoiffance envers vous, puisque vos voix seules, toujours libres & arbitraires, donnent une place dans l'Académie Françoise.

Vous me l'avez accordée, Mefsieurs , & de fi bonne grace , avec un consentement si unanime , que je la dois & la veux tenir de votre seule magnificence. Il n'y a ni pofte, ni crédit, ni richefses, ni titres, ni autorité, ni faveur qui ayent pu vous plier à faire ce choix, je n'ai rien de toutes ces choses, tout me manque: un Ouvrage qui a eu quelque succès par sa singularité, & dont les fausses , je dis les fausses & malignes applications

pou

5

pouvoient me nuire auprès des perfonnes moins équitables & moins éclairées que vous, a été toute la médiation que j'ai employée , & que vous avez reçue. Quel moyen de me repentir jamais d'avoir écrit !

DE

DÉFENSE

DE

LA BRUYERE

ET DE SES

CARACTERES,

Contre les Accusations de les Objections

DE VIGNEUL - MARVILLE,

Par PIERRE COSTE.

Sixiéme Edition , revûe & corrigée par

l'Auteur.

[blocks in formation]

I ce que Vigneul- Marville vient de publier dans ses Melanges Histoire de

Litterature, contre la perfonge & les Ecrits de la Bruyere , me paroissoit de quelque force, je n’entreprendrois pas de le refuter, de peur

de faire tort à la Bruyere par une méchante Apologie. C'est un tour que

« PreviousContinue »