Page images
PDF
EPUB

rance.

Hales et Chillingworth. - Éloge de la raison et de la tole-

Jeremy Taylor. Son érudition, son imagination,
sa poésie...

.. 250
V. Les puritains. – Opposition de la religion et du monde. –

Les dogmes. La morale. Les scrupules. — Leur triomphe
et leur enthousiasme. Leur cuvre et leur sens pratique.
Bunyan. Sa vie, son esprit et son poëme. Avenir du
protestantisme en Angleterre. .

275

[ocr errors]
[blocks in formation]
[ocr errors]

-

.. 336

I. Idée générale de son esprit et de son caractère. Sa famille.
Son éducation. Ses études.

Ses voyages.

Son retour
en Angleterre. ..

.. 329
II. Effets du caractère concentré et solitaire. Son austérité.

Son inexpérience. Son mariage. Ses enfants. Ses
chagrins domestiques. .
III. Son énergie militante. — Sa polémique contre les évêques.

· Sa polémique contre le roi. Son enthousiasme et sa roi-
deur. Ses théories sur le gouvernement, l'Église et l'édu-
cation. -- Son stoïcisme et sa vertu, Sa vieillesse, ses occu-
pations, sa personne. . .

.: 341
IV. Le prosateur. – Changements survenus depuis trois siècles

dans les physionomies et les idées. — Lourdeur de sa logique.
Traité du Divorce. — Pesanteur de sa plaisanterie. — Animad-
versions upon the remonstrant. Rudesse de sa discussion. -
Defensio populi anglicani. – Violences de ses animosités.

, -
Reasons of church Government. Iconcolasles. Libéralisme de
ses doctrines. - of Reformation. Areopagitica. - Son style. -

Of .
Ampleur de son éloquence. Richesse de ses images. Ly.
risme et sublimité de sa diction....

350
V. Le poëte. – En quoi il se rapproche et se sépare des poëtes

de la Renaissance. Comment il impose à la poésie un but
moral. Ses poëmes profanes. — L'Allegro et le Penseroso. –
Le Comus. Lycidas. – Ses poëmes religieux. - Le Paradis
perdu. Conditions d'une véritable épopée. Elles ne se
rencontrent ni dans le siècle ni dans le poëte. — Comparaison
d'Ève et d'Adam avec un ménage anglais. - Comparaison de

-

[ocr errors]

Dieu et des anges avec une cour monarchique.

Ce qui
subsiste du poëme. Comparaison entre les sentiments de
Satan et les passions républicaines. – Caractère lyrique et
moral des paysages. — Élévation et bon sens des idées morales.

Situation du poëte et du poëme entre deux åges. — Con-

struction de son génie et de son cuvre. ..

352

[blocks in formation]

son esprit et son style. Ses retranchements et ses décou-
vertes. - Sa méthode mathématique.- En quoi il se rapproche
de Descartes, et en quoi il diffère de Descartes.

Sa morale,
son esthétique, sa politique, sa logique, sa psychologie, sa

métaphysique. — Esprit et objet de sa philosophie. . . . 461

VI. Le théâtre. - Changement dans le goût et dans le public.

L'auditoire avant la Restauration, et l'auditoire après la Res-

tauration...

468

VII. Dryden. Disparates de ses comédies. – Maladresse de ses in-

décences. Comment il traduit l'Amphitryon de Molière. 477

VIII. Wycherley. -Sa vie. - Son caractère. - Sa tristesse, son

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

S 2. Les mondains.

1. Apparition de la vie mondaine en Europe. Ses conditions

et ses causes. Comment elle s'établit en Angleterre. - Les

modes, les amusements, les conversations, les airs et les ta-

lents de salon...

504

II. Avénement de l'esprit classique en Europe. - Ses origines.
.

Ses caractères. — Différence de la conversation sous Elisabeth

et sous Charles II.

508

III. Sir William Temple. -- Sa vie, son caractère, son esprit,

son style. ...

512

IV. Les écrivains à la mode. Leur langage correct, leurs

façons galantes. Sir Charles Sedley, le comte de Dorset,

Edmund Waller. Ses sentiments et son style. En quoi il

est poli, en quoi il n'est pas assez poli. Culture du style.

Manque de poésie. – Caractère de la poésie et du style clas-

siques et monarchiques.

520

V. Sir John Denham. Son poeme de Cooper's Hill. Ampleur

oratoire de ses vers. Gravité anglaise de ses préoccupations

morales. Comment les gens du monde et les écrivains se

modèlent alors sur la France.

... 532

VI. Les comiques. Comparaison de ce théâtre et de celui de

Molière. L'ordre des idées dans Molière. — Les idées géné-

rales dans Molière. — Comment chez Molière l'odieux est dissi-

mulé, quoique la vérité soit peinte. — Comment chez Molière

l'honnête homme reste homme du monde. Comment l'hon-

nête homme de Molière est un modèle français. .... 538

VII. L'action. — Entre-croisement des intrigues. -- Frivolité des
intentions. — Apreté des caractères. — Grossièreté des meurs.

En quoi consiste le talent de Wycherley, Congrève, Van

Brugh et Farquhar. Quels personnages ils peuvent com-

poser...

... 549

VIII. Les personnages naturels. Le mari : sir John Brute, squire

[ocr errors]
[ocr errors]

:

[blocks in formation]

-

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »