Histoire de la société domestique chez tous les peuples anciens et modernes: ou, Influence du christianisme sur la famille, par l'abbé J. Gaume ...

Front Cover
Gaume Frères, 1854 - Christianity - 628 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 253 - Bienheureux ceux qui sont doux, parce qu'ils posséderont la terre. Bienheureux ceux qui pleurent, parce qu'ils seront consolés. Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, parce qu'ils seront rassasiés.
Page cxiii - D'abord rien ne paraissait plus innocent, plus doux, plus aimable, plus ingénu, et plus gracieux , que cet enfant. A le voir enjoué, flatteur...
Page xlvii - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Page lxxxvii - On est donc trop heureux qu'il réside hors de chez soi, et qu'en résidant hors de chez soi, il ne réside pas chez des rivaux, qu'il habite dans cette vieille Rome, loin de la main des empereurs d'Allemagne, loin de celle des rois de France ou des rois d'Espagne, tenant la balance entre les souverains catholiques, penchant toujours un peu vers le plus fort, et se relevant bientôt si le plus fort devient oppresseur. « Ce sont les siècles qui ont fait cela, et ils l'ont bien fait. Pour le gouvernement...
Page 5 - C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils seront deux en une seule chair.
Page xvii - S'il y avait un pays d'amazones qui se procurassent une colonie de petits garçons pour les élever comme on élève les femmes, bientôt les hommes prendraient la première place, et donneraient le fouet aux amazones. En un mot, la femme ne peut être supérieure que comme femme; mais dès qu'elle veut émuler l'homme, ce n'est qu'un singe.
Page ix - ... et tu me diras comment les choses tournent. Tu penses bien, ma chère Adèle, que je ne suis pas ami de l'ignorance ; mais dans toutes les choses il ya un milieu qu'il faut savoir saisir: le goût et l'instruction, voilà le domaine des femmes. Elles ne doivent point chercher à s'élever jusqu'à la science, ni laisser croire qu'elles en ont la prétention (ce qui revient au même quant à l'effet) ; et à l'égard même de l'instruction qui leur appartient, il ya beaucoup de mesure à garder:...
Page 92 - Paucissima in tam numerosa gente adulteria ; quorum poena praesens et maritis permissa. Accisis crinibus, nudatam, coram propinquis, expellit domo maritus, ac per omnem vicum verbere agit : publicatae enim pudicitiae nulla venia : non forma, non aetate, non opibus maritum invenerit.
Page cxiii - Que les dieux me fassent périr plutôt que de souffrir que la mollesse et la volupté s'emparent de mon cœur ! Non ,non , le fils d'Ulysse ne sera jamais vaincu par les charmes d'une vie lâche et efféminée.
Page 272 - Servi, obedite dominis carnalibus cum timore et tremore in simplicitate cordis vestri SICUT CHRISTO; non ad oculum servientes quasi hominibus placentes, sed ut servi Christi facientes voluntatem Dei ex animo, cum bona voluntate servientes SICUT DOMINO ET NON HOMIMBUS 2.

Bibliographic information