Mercure de France

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - D'un pinceau délicat l'artifice agréable Du plus affreux objet fait un objet aimable. Ainsi, pour nous charmer, la tragédie en pleurs D'Oedipe tout sanglant fit parler les douleurs, D'Oreste parricide exprima les alarmes, Et, pour nous divertir, nous arracha des larmes.
Page 244 - Et se reconnaît et t'admire; Le miroir où tu les fais lire, Sur nous de tes leçons réfléchit la clarté. Jamais , jamais la vérité N'exerça sur les cœurs un plus aimable empire. Mais je parle à l'auteur de...
Page 151 - Et jugez si ma main, aux grands exploits novice, Lance à mes ennemis un livre qui mollisse.
Page 145 - Veillaient à bien dîner, et laissaient en leur lieu A des chantres gagés le soin de louer Dieu : Quand la Discorde, encor toute noire de crimes, Sortant des cordeliers pour aller aux minimes, Avec cet air hideux qui fait frémir la Paix, S'arrêta près d'un arbre au pied de son palais.
Page 146 - Et voici qu'un lutrin , prêt à tout renverfer, D'un féjour fi chéri vient encor me chafler. O toi, de mon repos compagne aimable & fombre , A de fi noirs forfaits prêteras-tu ton ombre ? Ah nuit ! fi tant de fois, dans les bras de l'Amour, Je t'admis aux plaifirs que je cachois au jour. • Louis XIV. Du moins ne permets pas... La Mollefle oppreffée Dans fa bouche à ce mot fent fa langue glacée, Et, lafle de parler, fuccombant fous l'effort, Soupire, étend les bras, ferme l'œil, & s'endort.
Page 185 - Bâtirnens de guerre Ennemis. Vous ferez connoître mes intentions aux Officiers des Amirautés & à tous ceux qui font fous vos ordres. Et la préfente n'étant à autre fin , je prie Dieu , mon Coufin , &c. &c. Parmi les pièces publiées à...
Page 148 - La Jeunefle en fa fleur brille fur fon vifage , > Son menton fur fon fein defcend à double étage; Et fon corps ramafTé dans fa courte grofleur , Fait gémir les couffins fous fa molle épaifleur.
Page 281 - Catholique ne perdit sans doute pas un moment pour agir en conséquence auprès du roi d'Angleterre et de son ministère; mais celui-ci ne tarda pas à convaincre la cour de Ma*drid , que ses ouvertures de paix n'avaient point été sincères.
Page 185 - ... enfans fans nourrices , errer toujours autour de leur berceau. Elle a vu les gens de l'art demander & attendre encore la réponfe de l'expérience...
Page 98 - Aux rossignols égosillés Apprennent à chanter leurs plaisirs et leurs peines. L'humble saule et le peuplier , Le long de ces ruisseaux, au bord de ces fontaines , Se courbent , amollis par les douces haleines Du zéphir qui vient les plier. Un palais de verdure , un dôme de feuillage , De ses ormes touffus enlace les rameaux. Bergère , dont la gloire...

Bibliographic information