Mercure de France, Volume 25

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 331 - ... peuples et rallumé peut-être la guerre sur le continent; obligée d'ailleurs de concourir au bien-être de ses alliés et de les faire jouir de tous les avantages que le traité de Presbourg leur assure, et qu'elle leur a garantis, la France n'a pu voir dans la confédération qu'ils ont formée qu'une suite naturelle et le complément nécessaire de ce traité. • Depuis longtemps des altérations successives, qui, de siècle en siècle, n'ont été qu'en augmentant, avaient réduit la constitution...
Page 405 - ... les connaissances, les faits et les découvertes s'enlèvent aisément, se transportent, et gagnent même à être mises en œuvre par des mains plus habiles. Ces choses sont hors de l'homme, le style est l'homme même.
Page 159 - Je ne considère la religion en homme d'Etat , que parce que je considère la politique en homme religieux, et que regardant la religion comme le pouvoir suprême (par ses lois et non par ses prêtres) et le gouvernement comme son ministre, je pense qu'ils doivent être indissolublement unis comme l'époux et l'épouse , pour concourir...
Page 143 - Lorsque le cadavre d'un enfant dont la naissance n'a pas été enregistrée sera présenté à l'officier de l'état civil, cet officier n'exprimera pas qu'un tel enfant est décédé; mais seulement qu'il lui a été présenté sans vie. Il recevra de plus la déclaration des témoins touchant les noms , prénoms...
Page 446 - ... de force et d'élévation dans les idées. Il posséda surtout, dans un degré supérieur, cette qualité, qu'on croit vulgaire, et qui est si rare , cette qualité non moins utile au gouvernement des états qu'à la conduite de la vie, qui donne plus de tranquillité que de mouvement à l'ame, et plus de bonheur que de gloire à ceux qui la possèdent ou à ceux qui en ressentent les effets ; c'est le bon sens...
Page 326 - Willingen, avec la partie du territoire de cette dernière, située à la droite de la Brigach, et la ville de Tuttlingen avec les dépendances du bailliage de ce nom, situées à la droite du Danube.
Page 479 - SM le jugera convenable, soit pour récompenser de grands services, soit pour exciter une utile émulation, soit pour concourir à l'éclat du trône, elle pourra ; autoriser un chef de famille à substituer ses biens libres pour former la dotation d'un titre héréditaire que SM érigeroit en sa faveur, réversible à son fils aîné, né ou à naître, et à ses descendans en ligne directe, de mâle en mâle, par ordre de primogéniture.
Page 342 - D'accord ; mais la langue a des lois. Vous accusez son indigence , Sa faiblesse ; et malgré ses torts , Des peuples la reconnaissance Adopte et répand ses trésors. Par vos témérités nouvelles Prétendez-vous de nos modèles Vieillir les vers et les leçons ? Qu'à leurs pieds tout orgueil fléchisse ; Devant eux calmez les frissons De votre fièvre créatrice...
Page 387 - Nos pasteurs du désert s'enivraient de ce charme Dont le cœur se remplit , et n'est jamais lassé , Qui seul remplace tout, et n'est point remplacé. C'est lui qui fait errer la chèvre voyageuse ; De ses feux, dans les airs, l'hirondelle est joyeuse; Par lui je vois voguer le nid de l'alcyon...
Page 327 - SAS possédera en souveraineté les terres équestres , situées entre ses possessions actuelles et les territoires au nord du Danube, sur lesquels sa souveraineté doit s'étendre en conséquence du présent traité, nommément les seigneuries de Gammertingen et de Hellingen.

Bibliographic information