Le Correspondant, Volume 8

Front Cover
Charles Douniol, 1844
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 338 - J'ai pour aïeul le père et le maître des Dieux: Le ciel, tout l'univers est plein de mes aïeux. Où me cacher? Fuyons dans la nuit infernale. Mais que dis-je? mon père y tient l'urne fatale; Le sort, dit-on, l'a mise en ses sévères mains: Minos juge aux enfers tous les pâles humains.
Page 7 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté.
Page 338 - Misérable! et je vis? et je soutiens la vue De ce sacré soleil dont je suis descendue? J'ai pour aïeul le père et le maître des Dieux; Le ciel, tout l'univers est plein de mes aïeux.
Page 838 - Assurément, ajouterons-nous avec un savant naturaliste de nos jours, Buffon est grand, même par ses systèmes ; car, à tout prendre, j'aime mieux une conjecture qui élève mon esprit qu'un fait exact qui le laisse à terre, et j'appellerai toujours grande la pensée qui me fait penser*.
Page 342 - ART. 5. Nous ne voulons aucunement qu'on lève ou qu'on recueille les exactions pécuniaires et les charges très-pesantes que la cour de Rome a imposées ou pourrait imposer à...
Page 846 - Allemagne et dans le reste de l'Europe , on reconnoît qu'une grande partie des espèces d'animaux auxquels ces dépouilles ont appartenu ne se trouvent pas dans les mers adjacentes, et que ces espèces ou ne subsistent plus ou ne se trouvent que dans les mers méridionales; de même on voit dans les ardoises et dans d'autres matières , à de grandes profondeurs, des impressions de poissons et de plantes...
Page 846 - Sibérie et dans les autres contrées septentrionales de l'Europe et de l'Asie, des squelettes, des défenses, des ossements d'éléphants, d'hippopotames et de rhinocéros, en assez grande quantité pour être assuré que les espèces de ces animaux, qui ne peuvent se propager aujourd'hui que dans les terres du Midi, existaient et se propageaient autrefois dans les terres du Nord, et l'on...
Page 246 - Rien ne pourra jamais le faire rétrograder de cette inébranlable résolution ; il sait par l'expérience de ses malheurs passés, par ses plaies qui saignent encore, que sa garantie ne peut être qu'en lui-même et sans partage; il a mesuré toute la force et l'étendue de sa...
Page 839 - ... composées , parce qu'il n'y en a pas une ; et de celles qui sont faites , et de toutes celles que l'on peut faire, où il n'y ait plus d'arbitraire que dans celle-ci, et qu'à tout prendre il nous est plus facile, plus agréable et plus utile de considérer les choses par rapport à nous que sous aucun autre point de vue.
Page 226 - Quant' io veggio, dolor giù per le guance ? E che pena è in voi, che si sfavilla t E 1' un rispose a me : Le cappe rance Son di piombo si grosse, che li pesi Fan cosi cigolar le lor bilance. Frati Godenti fummo, e Bolognesi, Io Catalano, e costui Loderingo Nomati ; e da tua terra insieme presi, Come suole esser tolto un uom solingo Per conservar sua pace : e fummo tali, Ch" ancor si pare intorno dal Gardingo.

Bibliographic information