Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" A peine as-tu parlé qu'elle-même s'y place. Mais, moi, qu'un vain caprice, une bizarre humeur. Pour mes péchés, je crois, fit devenir rimeur, Dans ce rude métier où mon esprit se tue. En vain, pour la trouver, je travaille et je sue ; Souvent j'ai... "
Oeuvres - Page 34
by Nicolas Boileau Despréaux - 1821
Full view - About this book

Oeuvres de Nicolas Boileau Despréaux, Volume 1

Nicolas Boileau Despréaux - French literature - 1767
....) C es deux vers étoient ainfi : chez Mr. Du Brouflin, avec Mr. le VERS 17. Si je veux d'un Galant Pour mes péchés, je crois, fit devenir Rimeur: Dans ce rude métier, où mon efprit fe tue, En vain^ pour la trouver, je travaille & je fue. «s Souvent j'ai beau rêver du matin...
Full view - About this book

Oeuvres

Nicolas Boileau Despréaux - 1782 - 360 pages
...fans qu'un long dérour r'arrêre ou r'embarrafle , A peine as- ru parlé , qu'elle même s'y place. Mais moi , qu'un vain caprice , une bizarre humeur, Pour mes péchés , je crois , fir devenir Rimcur : Dans ce rude mérier , où mon efprir fe rue , En vain , pour la rrouver , jerravaiiîe.&...
Full view - About this book

oeuvres de boileau despreaux

tome premier - 1800
...vain caprice, une bi/Tre humeur, • Pour mes péchés, je croîs, fit devenir rimeur, Dans ce rnde métier où mon esprit se tue, En vain, pour la trouver,...sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir ; Quand je veux dire blanc, la quinteuse dit noir; Si je veux d'un galant dépeindre la figure, Ma...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 1

Nicolas Boileau-Despréaux - 1800
...vain caprice, une bir-rre humeur, ' Pour mes péchés, je crois , fit devenir rimeur , Dans ce rnde métier où mon esprit se tue , En vain , pour la...sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir; Quand je veux dire blanc , la quinteuse dit noir ; Si je veux d'un galant dépeindre la figure , Ma...
Full view - About this book

Oeuvres de Boileau-Despréaux, Volume 1

Nicolas Boileau Despréaux - 1800
...i'.Jur mes péchés , je crois , fit devenir rimeur , Ih.aa ce rade métier où mon esprit se tue, V,:i vain, pour la trouver, je travaille et je sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jnsqu'au soir; Onand je veux dire blanc , la quintense dil coir ; S: \s veux d'un galant dépeindre...
Full view - About this book

Oeuvres de Boileau Despréaux: Éloge de Boileau. Notice biographique sur ...

Nicolas Boileau Despréaux - 1815
...long détour t'arrête ou t'embarrasse , À peine as-tu parlé , qu'elle-même s'y place. Mais nwi, qu'un vain caprice, une bizarre humeur, Pour mes péchés,...sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir; Quand je veux dire blanc, la quinteuse dit noir; Si je veux d'un galant dépeindre la figure, Ma plume...
Full view - About this book

Le Parnasse de la jeunesse ou Nouveau choix de poésies françaises, par l ...

Parnassus - 1816
...Et sans qu'un long détour t'arrête ou t'embarrasse, A peine as-tu parlé qu'elle même s'y place. Mais moi, qu'un vain caprice, une bizarre humeur, Pour mes péchés, je crois, fis devenir rimeur, 38 Daus ce rude métier où mon esprit se tue, En vain, pour la trouver, je travaille...
Full view - About this book

Oeuvres de Boileau-Despréaux: ornées de douze figures d'après des dessins ...

Nicolas Boileau Despréaux - 1821
...sans qu'un long détour t'arrête [b] ou t'embarrasse, A peine as-tu parlé , qu'elle-même s'y place. Mais moi, qu'un vain caprice, une bizarre humeur,...sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir ; Quand je veux dire blanc, la quinteuse dit noir: Si je veux d'un galant dépeindre la figure, Ma...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 1

Nicolas Boileau Despréaux - 1821
...peine as-tu parlé, qu'elle-même s'y place '. Mais moi, qu'un vain caprice, une bizarre humeur, four mes péchés, je crois, fit devenir rimeur, Dans ce...sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir; lean n'ait раз demandé plutôt à son illustre ami où il trouvait les cbefs-iJ'fpnvre dont il...
Full view - About this book

Oeuvres de Boileau-Despréaux: ornées de douze figures d'après des dessins ...

Nicolas Boileau Despréaux - 1875
...sans qu'un long détour t'arrête, ou l'embarrasse, A peine as-lu parlé, qu'elle-même s'y place. Mais moi, qu'un vain caprice, une bizarre humeur, Pour mes péchés, je. crois, fil devenir rimeur, Dans ce rude mélier, où mon espril se lue, En vain, pour la trouver, je travaille...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF