La lyre française

Front Cover
Macmillan and Company, 1867 - Ballads, French - 440 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Imitation du Psaume ciii
17
Image de la
24
Derniers Moments dun Jeune Poète
25
Romance faite auprès du Berceau dun Enfant
26
Traduction du Psaume cxxxvi
29
LImmortalité de lâme
31
Le Voyageur égaré dans les Neiges du SaintBernard
32
Le Juif errant xx LEternité
33
Tout Passe
37
Les petits Orphelins
38
Le Convoi dun Enfant
40
Le Chant des Catacombes
41
À la Grâce de Dieu XXVI Le Bonheur du Chrétien
45
A un parfait
47
Le Sauveur sur la Croix
49
La Sainte Cène
51
La Bible
52
Petite Prière pour les petits Enfants
53
Le dernier Jour de lAnnée
54
Hymne à lÊtre Suprême XXXV La Prière
57
LAnniversaire
61
PAGE
82
1
84
3
87
6
88
8
102
112
114
BACCHANALIAN SONGS LOVE SONGS 1 Chanson
120
JI Plaisirs de Froissart III Rondeau
121
VaudeVire
122
Triolets VI Triolets
123
Sonnet
124
Vill Sonnet IX
125
Villanelle
126
Stances
141
Chanson XII Chanson XI Charmante Gabrielle XIV Chanson xv Chanson XVI Chanson
144
Chanson à Boire XXVI Chanson à Boire XXVII Chanson
146
LAvaricieuse
148
LAmour
149
xxx LAmant Grenadier
150
Les Hirondelles
152
Rendezle
153
Clémence Isaure XXXIV LAmour
154
Sur la Mort dune Jeune Fille
157
Conseils à Délie
158
Femme Sensible XXXVIII Éloge de lEau
159
Couplets aux Convives des Diners du Vaudeville XL Le Verre
163
Le Bal des Mères
165
Les Compagnons de Voyage
166
Romance de Joconde
167
Le Temps et lAmour
168
LÉducation de lAmour
170
Les Adieux
171
Le Point du Jour
172
La Fin du Jour
173
Le Verre
174
Monsieur et Madame Denis
176
La Jeune Fille
179
Couplets de Vaudeville
180
Chanson de Fortunio
181
Chanson de Césario
182
Le GardeMoulin
183
LAmour
184
LV11 Dormez dormez chères Amours
185
Colinette
186
La Vie est un Voyage
188
LX Barcarolle de Marie
189
Nouvelle Chanson sur un vieil
190
LXII Autre Chanson
191
Ma Normandie
192
Fleur des Champs
193
14
196
POEM PAGB 111 Sur un Sot
197
Epitaphe de Richelieu
198
Epitaphe dun Coquin
199
Epitaphe de Cromwell
200
Epitaphe dun Centenaire
201
Ode à la Fortune
203
Turcs et Chrétiens
205
Épigramme
206
Les Vieillards
207
Les Merveilles de lOpéra
210
La Ressemblance et la Différence
213
XXi Les Raietés
216
Bonsoir la Compagnie
219
La Tragédie et la Comédie 22
220
xxiv Contre La Bruyère
222
Prophétie Turgotine
243
Vive la Liberté
246
Les Inconvénients de la Fortune
247
Epitaphe dun Egoïste
248
Epitaphe dun Prélat
249
Contre Maupou
250
Contre Martin
252
Prédicateur Courtisan
253
Le Roi dYvetot
254
Sur un Courtisan
256
Epitaphe dun Ami
257
HISTORICAL SONGS VAUDEVILLES PARODIES COMPLAINTES POEM PACE 1 Complainte du Juif errant
260
Cantique de lEnfant prodigue
265
La Mort du Duc de Guise
271
Mort et Convoi de linvincible Malbrough
272
Monsieur de la Palisse
275
Le Ménage de Garçon
281
Le Gascon
282
Cadet Rousselle
285
Le Rosier 28
288
Louis XVI aux Français
289
La Veillée
290
Les Bossus
292
Le bon Temps
293
La Mère Bontemps
295
Jai du bon Tabac dans ma Tabatière
296
Le Roi Dagobert
298
Le vieux Château des Ardennes ou le Réveil dEn guerrand
303
Complainte de Fualdès
306
Une Nuit de la Garde Nationale
315
MISCELLANEOUS POEMS 1 Chanson à Boire
318
Invitation à faire Noël
320
À Boire
322
Chanson à Boire
324
Chanson à Boire
325
Ballade
327
Villanelle
329
Sonnet
330
Stances
331
Circé
332
Noël
335
Sur Louvois 537
337
Sur Villeroi
338
La Violette
341
La jeune Captive
342
La Feuille
344
À mon Ruisseau
345
La pauvre Fille
347
Espoir et Souvenir
348
Le Montagnard Émigré
350
POEM PAGE XXIII Les Portraits à la Mode
351
Tableau de Paris à Cinq Heures du Matin
354
Tableau de Paris à Cinq Heures du Soir
357
Couplets de Vaudeville
363
Une Visite au Collège
365
Le Flâneur
367
Le PetitMaître
371
Les grandes Vérités
374
Romance de Nina
378
LEmigration du Plaisir
379
Te souvienstu Marie
380
Les Trois Âges
382
NOTES
384
24
389
25
392
26
394
29
405
31
410
CHRONOLOGICAL INDEX
416
LAvis de Mariage 120 121 121
417
123
419
125 125 126
420
129
421
149
422
150
423
165
425
166
426
32
427
182
428
57
429
192
430
136
431
61
432
127
434
IV
436
SATIRICAL SONGS EPIGRAMS
438

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page v - qui ne vaut pas la peine d'être dit, on le chante.
Page 4 - Mais elle était du monde, où les plus belles choses Ont le pire destin ; Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, L'espace d'un matin.
Page 88 - Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus ; Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus ! Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre ! .... Aux armes, citoyens ! etc.
Page 343 - Mon beau voyage encore est si loin de sa fin! Je pars, et des ormeaux qui bordent le chemin J'ai passé les premiers à peine. Au banquet de la vie à peine commencé Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encore pleine.
Page 4 - N'espérons plus, mon âme, aux promesses du monde; Sa lumière est un verre, et sa faveur une onde Que toujours quelque vent empêche de calmer. Quittons ces vanités, lassons-nous de les suivre; C'est Dieu qui nous fait vivre, C'est Dieu qu'il faut aimer.
Page 89 - Amour sacré de la Patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs. Liberté, liberté chérie, Combats avec tes défenseurs. Sous nos drapeaux, que la Victoire Accoure à tes mâles accents : Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, citoyens ! Formez vos bataillons : Marchons, qu'un sang impur abreuve nos sillons.
Page 3 - L'augmenteront toujours? Le malheur de ta fille au tombeau descendue Par un commun trépas, Est-ce quelque dédale, où ta raison perdue Ne se retrouve pas ? Je sais de quels appas son enfance était pleine, Et n'ai pas entrepris : Injurieux ami, de soulager ta peine Avecque son mépris.
Page 5 - C'est Dieu qui nous fait vivre, C'est Dieu qu'il faut aimer. En vain pour satisfaire à nos lâches envies, Nous passons près des rois tout le temps de nos vies A souffrir des mépris et ployer les genoux. Ce qu'ils peuvent n'est rien; ils sont comme nous sommes, Véritablement hommes, Et meurent comme nous.
Page 142 - Comme il a ridé mon front. Le même cours des planètes Règle nos jours et nos nuits ; On m'a vu ce que vous êtes ; Vous serez ce que je suis. Cependant j'ai quelques charmes Qui sont assez éclatants Pour n'avoir pas trop d'alarmes De ces ravages du temps.
Page 205 - Montrez-nous , guerriers magnanimes , Votre vertu dans tout son jour. Voyons comment vos cœurs sublimes Du sort soutiendront le retour. Tant que sa faveur vous seconde , Vous êtes les maîtres du monde ; Votre gloire nous éblouit ; Mais , au moindre revers funeste , Le masque tombe , l'homme reste , Et le héros s'évanouit.

Bibliographic information