Dictionnaire pour l'intelligence des auteurs classiques, grecs et latins: tants sacrés que profanes, contenant la géographie, l'histoire, la fable, et les antiquités...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 328 - Faisait taire des vents les bruyantes haleines, Quatre bœufs attelés, d'un pas tranquille et lent, Promenaient dans Paris le monarque indolent.
Page 399 - Où la voyez-vous donc, cette unité qui vous dirige dans la construction de votre dessin; cette unité que vous regardez dans votre art comme une loi inviolable; cette unité que votre édifice doit imiter pour être beau, mais que rien sur la terre ne peut imiter parfaitement, puisque rien sur la terre ne peut être parfaitement UN?
Page 28 - Voici ce que dit le Seigneur à Cyrus, qui est mon Christ, que j'ai pris par la main pour lui assujettir les nations, pour mettre en fuite les rois, pour ouvrir devant lui les portes : Je marcherai devant vous ; j'humilierai les grands; je romprai les coffres; je vous donnerai l'argent caché, afin que vous sachiez que je suis le Seigneur, etc.
Page 398 - Hippias : dans celui-ci il enseigne plutôt ce que le beau n'est pas , que ce qu'il est ; et dans l'autre , il parle moins du beau que de l'amour naturel qu'on a pour lui. Il ne s'agit dans le grand Hippias que de confondre la vanité d'un sophiste ; et dans le Phèdre, que de passer quelques moments agréables avec un ami dans un lieu délicieux.
Page 38 - D'abord il fit bâtir en chaque ville un temple en « l'honneur du dieu patron : en plusieurs endroits « il fit élever des chaussées et des tertres pour ser« vir de refuge pendant l'inondation ; en d'autres, « il fit creuser des canaux , des fossés... ; il en fit « creuser un, entre autres, pour communiquer de « Memphis à la mer Rouge.
Page 27 - Ils n'auront point de compaffîon de ceux , qui font encore dans les entrailles de leurs mères ; & ils n'épargneront point ceux , qui ne font que de naître Malheur à toi , fille de Babylone ! Heureux celui , qui te rendra tous lis maux , que tu nous a.
Page 510 - Bérénice , elle prit une coupe de poifon : &c comme elle l'alloit boire , fa mère , qui étoit préfente , la pria de la partager avec elle, ce qu'elle fit enfin. Elles burent donc toutes deux. La moitié de la coupe fut...
Page 399 - J'en suis sûr, parce que les choses ainsi disposées ont de la décence, de la justesse, de la grâce ; en un mot, parce que cela est beau. Fort bien; mais, dites-moi, cela est-il beau parce qu'il plaît? ou cela plaît-il parce qu'il est beau?
Page 25 - Au fommet de la tour , il y avoit une efpèce d'obfervatoirc, par le fecours duquel les Babyloniens s'étoient rendus habiles en Aftronomie plus qu'aucune autre nation , & y avoient fait en peu de tems les grands progrès , que l'Hiftoire leur attribue. Mais, cette tour étoit principalement deftinée au culte du dieu Bel ou Baal , & à celui de plufieurs autres divinités.
Page 23 - Le fleuve fut conduit tout entier dans ce vafte lac par un canal qu'on avoit coupé à fon bord occidental : & lorfque tous les ouvrages furent finis , on le fit rentrer dans fon lit ordinaire. Cependant de peur que l'Euphrate, dans le...

Bibliographic information