La petite industrie contemporaine

Front Cover
V. Lecoffre, 1902 - Small business - 230 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 143 - Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages : Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs, Tout petit Prince a des Ambassadeurs, Tout Marquis veut avoir des Pages.
Page 144 - Les premières ont pour objet exclusif de faire des prêts en vue de la construction ou de l'achat d'immeubles destinés à des habitations ouvrières; les secondes ont pour objet exclusif la construction, l'achat la vente ou la location d'habitations destinées aux classes ouvrières.
Page 42 - Ce tableau suggère déjà les réflexions suivantes : seule la catégorie des toutes petites entreprises (Alleinbetriebe) a subi un recul absolu ; toutes les catégories ont progressé, avec un rapport variable, qu'il ya lieu de comparer aussi à celui de la population totale, et surtout à celui du personnel total de l'industrie même. L'augmentation proportionnelle de la moyenne et de la grande industrie y est fort sensible, évidente. Il est bon de se garer d'ailleurs de l'impressionisme de certains...
Page 63 - ... car les recensements professionnels antérieurs ne peuvent servir utilement. Des calculateurs particuliers ont sans doute aussi cherché, comme en Allemagne, à établir des proportions rétrospectives. C'est ce qu'a fait notamment le vicomte d'Avenel, en prenant pour types représentatifs certaines villes dont il possédait les données. Il constate une diminution du nombre des petits patrons. Dans la ville de Sens, qui (1) Évidemment nous mettons à part le cas d'indications de fantaisie données...
Page 40 - En effet, il s'agit de profession principale (Hauptberuf); or beaucoup de gens sont tentés, en 1893, de donner leur métier industriel comme principal, quand ils sont en même temps agriculteurs. nouveaux et à agents puissants, le travail de masse pour les marchés étendus, il en résulte que cet essor est surtout favorable au développement des grandes exploitations. C'est là une note dominante, et c'est la considération au point de vue de laquelle il faut se placer pour juger les résultats...
Page 49 - Dans tout ce qui précède, le lecteur impartial le constatera, nous avons procédé presque naïvement. Nous avons éliminé les professions libérales, où pullulent les situations moyennes; l'agriculture, où le petit et moyen paysan conserve toute la force inébranlée de sa masse, source de la puissante et incessante rénovation des classes urbaines. Eh bien...
Page 40 - Etc., etc. : il ne faul donc pas s'étonner de certaines incohérences apparentes ! faut se méfier des moyennes. Sans doute, elles donnent un aperçu de l'allure générale, d'ensemble, mais souvent elles trompent, et la moyenne dépend de quelques chiffres, ou très hauts ou très bas, qui faussent ou modifient sensiblement les courbes. On en jugera à bien des exemples. Cependant, nous allons d'abord examiner l'ensemble et les groupes, quitte à aborder ensuite les métiers en particulier (1)....
Page 64 - Kleinyewerbe, a propos du recensement français. Elles ne peuvent, comme pour l'Allemagne, nous faire juger la situation d'ensemble. Là, nous voyons clairement que la petite industrie souffre sur certains points, mais subsiste; nous voyons aussi qu'il faut travailler et aider à ce qu'elle puisse résister, s'organiser et se maintenir dans l'avenir avec succès. En France, on possède sans...
Page 66 - Concluons que, si incomplètes que soient les statistiques françaises, elles prouvent indubitablement le fait de la survivance d'un très grand nombre de petits ateliers qui forment la grande masse des entreprises; elles prouvent en même temps leur vitalité puisque, sans qu'on ait jusqu'ici rien fait pour les soutenir ou les aider, ils se sont maintenus par leur seule force dans la lutte. au moment d'une efflorescence puissante des nouveaux procédés industriels; elles prouvent donc aussi indirectement...

Bibliographic information