Les clairières

Front Cover
Michel Lévy, 1856 - 262 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - D'expier son forfait. On le lui fit bien voir. Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
Page 118 - Jupin pour chaque état mit deux tables au monde : L'adroit, le vigilant, et le fort, sont assis A la première ; et les petits Mangent leur reste à la seconde.
Page 114 - Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages : Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs, Tout petit Prince a des Ambassadeurs, Tout Marquis veut avoir des Pages.
Page 138 - Stéphan et tous les autres. C'est donc là que vous adressez à Dieu les prières du dimanche? — Et vous-même , père Salomon , demanda Stéphan, quel est le temple dont vous venez par le chemin des prairies? — Je viens du grand temple , mes enfants, répondit l'anabaptiste, de celui où s'élève pour encens le parfum des prairies, et pour musique la voix de la création. — C'est-à-dire que vous venez de vos champs, reprit Andréas; eh bien, mettez-vous là, vieux père, et vous nous direz...
Page 251 - Bolwer continua ainsi longtemps, revenant sans cesse sur les mêmes plaintes. Il se demandait en vain ce qui donnait aux autres le goût de la vie, quand lui, favorisé de tous les dons qui la rendent désirable, ne pouvait y récolter que tristesse et ennui. A force de retourner...
Page 150 - Croyez-vous qu'il jouisse de sa vue complète et qu'il n'ait pas vendu un de ses yeux à la Haine ? Ajoutez qu'il veut se donner du bon temps, c'est-à-dire goûter les plaisirs de l'oisiveté, sans réfléchir qu'une fois désaccoutumé du travail et amolli par la paresse, il ne retrouvera plus les deux bras qui autrefois le faisaient vivre. Enfin, pour se consoler de ce qui le contrarie, il a déjà perdu au cabaret la moitié de sa raison, et il ne tardera pas à l'y perdre tout entière.
Page 260 - Oui, c'était bien là la sombre verdure qui entourait la cabane où elle était née ! Ces graines de corail étaient bien celles dont la mère lui faisait des colliers et des bracelets...
Page 144 - Dieu n'a point accordés aux créatures mortelles ; mais il n'en conçut aucune inquiétude et continua à marcher en causant avec les trois inconnues. » II y avait déjà plusieurs heures qu'ils suivaient ainsi le chemin tracé sous les arbres, quand le bruit d'un cheval se fit entendre derrière eux. Otto se retourna et reconnut...
Page 144 - Otto les salua en leur demandant si elles connaissaient la forêt ; et , sur leur réponse affirmative, il demanda la permission de les suivre , afin • de ne point s'égarer. Toutes trois consentirent et se remirent en route avec le jeune homme. » Celui-ci s'aperçut bientôt que ses compagnes de route possédaient des pouvoirs que Dieu n'a point accordés aux créatures mortelles ; mais il n'en conçut aucune inquiétude et continua à marcher en causant avec les trois inconnues.
Page 259 - En vain le temps avait courbé les épaules de la vieille femme, elle était forte pour le travail qui devait procurer à l'enfant ce que son mal réclamait; en vain les soucis avaient sillonné son front...

Bibliographic information