Histoire économique de la propriété, des salaires, des denrées et de tous les prix en général depuis l'an 1200 jusqu'en l'an 1800, Volume 3

Front Cover
Imprimerie nationale, 1898
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

subit au xvie siècle la dépréciation générale
44
Gratuité presque absolue du bois pour le chauffage la construction les meu
51
Bornes quon oppose à partir de 1550 à la déperdition des arbres
57
Dépossédé au xviº siècle du bienêtre matériel le paysan ne le recouvrera
64
La forêt royale ou particulière cesse dêtre à la disposition du premier venu
70
Défense de lancien état de choses par les paysans au xviie siècle
77
Le droit de parcours na été légalement aboli quil y a quelques années
80
Laboureurs vendangeurs moissonneurs ouvriers agricoles de 1701 à 1800
87
Ces domestiques ne sont pas meilleurs que ceux de nos jours légendes sans
94
Salaire des femmes il a subi des fluctuations en rapport avec celui des hommes
100
Inanité des efforts des pouvoirs publics en cette matière
112
La baisse des salaires réels à la fin du xviº siècle est aussi grande dans
120
Système adopté par les patrons du moyen âge pour la paye de leurs journées
126
On en peut conclure que le nombre de 250 jours de travail est rarement atteint
132
Les salaires des ouvriers évoluent aux derniers siècles comme au moyen âge
135
Exemples à Paris à Sens à Périgueux
141
Les longs apprentissages sont généralement gratuits
147
Journée des couvreurs peintres paveurs
153
couturières blanchisseuses
159
Révolution inverse qui saccomplit depuis cent ans
170
Nécessité denvisager le pouvoir de largent séparément sur les recettes et
176
Ce nest que dhier quelle est résolue
182
Achats de blé par les caisses publiques
186
Chaque province a ses heures de détresse et de prospérité τ91
192
A partir de 1525 les prix sélèvent sans aucun arrêt la moyenne passe de 4
199
Comparaison du prix du blé avec le taux du salaire des journaliers
205
tourte claret chailly brun labour etc
211
La France en produisait trop selon les uns et pas assez selon les autres
213
Lalimentation de Paris
220
Du pain blanc une fois par an
226
Pourquoi lon naurait pu jadis cultiver davantage
232
Prix moyens des bæufs veaux moutons et porcs sur pied de 1200 à 1600
238
La distance est moins grande des prix anciens aux actuels pour le kilo
241
Écart entre le prix de la viande et celui de la graisse
247
Leur bon marché au moyen âge
253
Grande extension de la viticulture dans le nord et jusquen Allemagne
259
et 18 francs lhectolitre descend à 14 francs à ce prix il est plus cher
265
Baisse moderne des prix du poisson de mer commun
311
courtes pintes eau vinaigrée remontages et cou
317
Travail viticole règlement des vendanges
323
Salaire du manœuvre exprimé en vin
330
Dans le budget du pauvre la nourriture nest pas le chapitre qui a le plus
339
Légende sur la qualité prétendue supérieure des anciennes étoffés
345
Extrême luxe des robes de cérémonie
351
Prix du linge plus onéreux que de nos jours
357
la chaussure était une des dépenses les plus légères
363
Variété extrême des prix du bois de chauffage selon les localités
369
Les loyers
375
Comparaison de lensemble des dépenses du paysan avec ses recettes de 1200
381
Aisance nouvelle de la bourgeoisie dont témoigne le costume au xvdiº siècle
383
La fabrication patriarcale des étoffes jusquau xvie siècle
389
Le linge son usage bourgeois
395
Prix du lin et du chanvre de 1600 à 1800
399
Le bois de chauffage son prix
405
Mines dAuvergne Forêts et Limousin
411
Prix élevé de léclairage huile cire bougies
417
Le développement de la population dans lancienne France a toujours eu pour
424
Exagérations qui ont eu cours sur le chiffre des habitants au milieu du xive siècle
428
Les salaires très élevés en Angleterre et en Allemagne comme en France
434
Les salaires se relèvent avec la disette des bras à la fin du règne
440
En apparence réglementation gigantesque intervention minutieuse de lÉtat
446
Lémission de ces lettres dépasse constamment les besoins
452
La concurrence des foires leur importance du moyen âge diminue aux temps
457
Le travail Quvre servile est lobjet dun mépris traditionnel
463
Évolution des temps modernes
469
CONCLUSION DES TROIS PREMIERS LIVRES
479
Note sur les salaires en Angleterre
486
Salaires des journalières et ouvrières agricoles
518
Gages des domestiques de ferme hommes
525
Gages des domestiques dintérieur hommes
538
Gages des cochers et palefreniers
544
Gages des servantes de ferme ou dintérieur
550
Gages des nourrices
562
Table des matières du tome II
701

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information