Molière musicien, notes sur les œuvres de cet illustre maître, par Castil-Blaze, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 299 - Paul ensuite, réservant ce bain pour elle seule, en avait creusé le lit, couvert le fond de sable, et semé sur ses bords des herbes aromatiques. Elle entrevoit dans l'eau, sur ses bras nus et sur son sein, les reflets des deux palmiers plantés à la naissance de son frère et à la sienne, qui entrelaçaient au-dessus de sa tête leurs rameaux verts et leurs jeunes cocos.
Page 231 - Le vers le mieux rempli, la plus noble pensée Ne peut plaire à l'esprit, quand l'oreille est blessée.
Page 509 - Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin Est toujours, quoi qu'il fasse, un méchant écrivain *. Travaillez à loisir, quelque ordre qui vous presse, Et ne vous piquez point d'une folle vitesse.
Page 331 - N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est un fat ? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom.
Page 331 - Il faut que je vous conte une petite historiette, qui est très vraie, et qui vous divertira. Le roi se mêle depuis peu de faire des vers; MM.
Page 481 - Mais, sans examiner si vers les antres sourds, L'ours a peur du passant, ou le passant de l'ours ; Et si, sur un édit des pâtres de Nubie, Les lions de Barca videraient la Libye ; Ce maître prétendu qui leur donne des lois, Ce roi des animaux, combien at-il de rois ? L'ambition, l'amour, l'avarice, la haine, Tiennent comme un forçat son esprit à la chaîne.
Page 234 - ... nouveau; il voyait une nature nouvelle; il comprenait une langue qu'il ne parlait pas. Je reçus de lui d'excellents conseils; je lui dois ce qu'il ya de correct dans mon style; il m'apprit à respecter l'oreille; il m'empêcha de tomber dans l'extravagance d'invention et le rocailleux d'exécution de mes disciples 1B.
Page 171 - Qu'il règne ce héros, qu'il triomphe toujours! Qu'avec lui soit toujours la paix ou la victoire! Que le cours de ses ans dure autant que le cours De la Seine et de la Loire ! Qu'il règne ce heros , qu'il triomphe toujours!
Page 531 - Les deux instruisent la terre A révérer leur auteur : Tout ce que leur globe enserre Célèbre un Dieu créateur. Quel plus sublime cantique Que ce concert magnifique De tous les célestes corps ! Quelle grandeur infinie ! Quelle divine harmonie Résulte de leurs accords ! De sa puissance immortelle Tout parle , tout nous instruit.
Page 224 - Voici les lyriques, que je méprise autant que j'estime les autres, et qui font de leur art une harmonieuse extravagance.

Bibliographic information