Cours élémentaire d'astronomie concordant avec les articles du programme officiel pour l'enseignement de la cosmographie dans les lycées

Front Cover
Masson, Langlois & Leclercq, 1855 - 621 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 203 - ... en 6 pieds, le pied en 12 pouces et le pouce en 12 lignes. La discussion de l'ensemble des mesures géodésiques a démontré que l'aplatissement de la Terre est de ^i^ (liv.
Page 536 - Après un grand nombre de tentatives continuées pendant dix-sept ans, il reconnut enfin que les carrés des temps des révolutions des planètes sont entre eux comme les cubes des grands axes de leurs orbites.
Page 582 - J'a\c de rotation du corps paraissait immobile par rapport à ces objets environnants, c'est qu'il participerait au mouvement de rotation de la terre autour de la ligne des pôles, et qu'en conséquence il changerait progressivement de direction dans l'espace.
Page 225 - Sainte-Pétrone ; la plaque était fixée à la naissance de la voûte de l'édifice, à une hauteur d'environ 27m au-dessus du sol. Plus tard, en 1742, Lemonnier en établit un à Paris, dans l'église de SaintSulpice, où l'on peut encore le voir; la plaque percée est adaptée à la partie supérieure du portail latéral du sud, et la trace du plan méridien mené par le trou de cette plaque est figurée sur le pavé de l'église, par une ligne de cuivre qui la traverse dans toute sa plus grande...
Page 469 - Mais vu l'extrême petitesse des mouvemens les plus considérables que nous puissions imprimer aux corps, eu égard au mouvement qui les emporte avec la terre; il suffit, pour que les apparences d'un système de corps soient indépendantes de la direction de ce mouvement, qu'un petit accroissement...
Page 179 - ZAP', on peut dire encore que la latitude géographique d'un lieu est égale à la hauteur du pôle au-dessus de l'horizon de ce lieu. On voit donc que la détermination de la latitude d'un lieu se ramène à la mesure de la distance zénithale du pôle en ce lieu. Cette mesure s'effectue en opérant comme nous l'avons expliqué précédemment (§ 64), pour arriver à la connaissance de l'axe du monde.
Page 529 - Le plus habituellement, le noyau d'une comète ne ressemble pas à un corps solifle, comme une planète, qui serait placé au milieu de la nébulosité. Il semble plutôt être dû à une certaine condensation de la matière qui compose la nébulosité, à une accumulation d'une grande quantité de cette matière dans un espace restreint; et, tout autour de cet espace, la condensation paraît diminuer progressivement, de manière à établir un passage insensible du noyau aux parties les plus légères...
Page 614 - Laplace suppose que, dans l'origine, le soleil et tous les corps qui circulent autour de lui ne formaient qu'une seule nébuleuse, animée d'un mouvement de rotation autour d'une ligne passant par son centre, et s'étendant jusqu'à l'orbite de la planète la plus éloignée, et même au delà.
Page 179 - I laconnaissancede 1 axedu monde. On détermine les distances zénithales d'une même étoile, à son passage supérieur et à son passage inférieur dans le méridien du lieu ; puis, après avoir corrigé ces deux angles de l'effet de la réfraction, on en prend la moyenne, ce qui donne précisément la distance zénithale du pôle. Il n'ya plus dès lors qu'à retrancher cette distance zénithale de 90°, pour trouver la latitude du lieu.
Page 246 - Dans les deux hémisphères , au delà des cercles polaires , la durée du jour varie de 0 à 24 heures dans la portion de l'année pendant laquelle le Soleil se lève ou se couche. Le nombre de jours pendant lequel l'astre radieux reste constamment au-dessus ou constamment au-dessous de l'horizon sous les diverses latitudes depuis 66° 32...

Bibliographic information