Histoire des papes, crimes ... des pontifes romaines ... la sainteinquisition ... Crimes des rois ... illustrée ...

Front Cover
administration de librairie, 1844 - Church history
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 65 - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. Et je te donnerai les clefs du royaume des Cieux et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
Page 271 - Je vous ai déja dit ailleurs qu'on dépouilla les images des dieux , et que l'on fondit les statues d'or du Courage et de la Vertu. Alaric reçut cinq mille livres pesant d'or, trente mille pesant d'argent, quatre mille tuniques de soie, trois mille peaux teintes en écarlate, et trois mille livres de poivre 3.
Page 65 - Et je vous donnerai les clefs du royaume des cieux ; et tout ce que vous lierez sur la terre sera aussi lié dans les cieux ; et tout ce que vous délierez sur la terre sera aussi délié dans les cieux (/"). 20.
Page 403 - ... courbée sous le poids de son fardeau, puis le déposer au lieu convenu, et revenir en toute hâte sur ses pas. Après les avoir longtemps considérés, l'empereur ému à la fois...
Page 247 - Jésus-Christ nu corps fantastique; qu'au reste, ceux qui avaient été régénérés par le baptême ne pouvaient plus être vaincus par le démon...
Page 196 - C'est un homme carré, épais, blond, qui porte un manteau d'écarlate. Il répliqua : Celui que vous cherchez souffrit hier le martyre. Eux répondirent : Celui que nous cherchons est un ivrogne et un débauché qui n'a rien de commun avec le martyre. L'autre repartit : Que vous coûtera-t-il de venir jusqu'à l'arène et de le voir ? Ils le suivirent donc, et il leur montra son corps étendu.
Page 403 - Or l'empereur, par la volonté divine , à ce qu'on croit, avait passé cette nuit sans sommeil , et se levant avant le jour, il regardait du haut de son palais. Il vit sa fille marchant lentement et d'un pas chancelant sous le fardeau qu'elle portait, et lorsqu'elle l'eut déposé au lieu convenu, reprenant bien vite la trace de ses pas. Après les avoir long-temps regardés , l'empereur, saisi à la fois d'admiration et de chagrin, mais pensant que cela n'arrivait pas ainsi sans une disposition...
Page 407 - Aussitôt, d'après l'ordre du roi , et au milieu d'une suite nombreuse , on fit entrer sa fille , le visage couvert d'une charmante rougeur; et le père la mit de sa main entre les mains d'Éginhard, avec une riche dot, quelques domaines, beaucoup d'or et d'argent, et d'autres meubles précieux.
Page 65 - Jean, parce que ce n'est pas la chair et le sang qui vous ont révélé ceci, mais mon Père, qui est dans les cieux.
Page 175 - Si on ne nous demande rien qui l'offense, nous vous obéirons, comme nous avons fait jusqu'à présent; autrement , nous lui obéirons plutôt qu'à vous. Nous offrons nos mains contre quelque ennemi que ce soit; mais nous ne nous croyons pas permis de les tremper dans le sang des innocents.

Bibliographic information