Synonymes français, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 505 - Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fit ; — Faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir.
Page 445 - La mort a des rigueurs à nulle autre pareilles : On a beau la prier, La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos Rois. De murmurer contre elle et perdre patience II est mal à propos ; Vouloir ce que Dieu veut est la seule science Qui nous met en repos.
Page 333 - Anglais appellent-ils ce genre singulier, histoire digérée; c'est 171 istoire secrète. 9°. La vie est l'histoire de l'homme dans tous les moments et dans toutes les circonstances ; jusque dans sa maison, dans sa famille, au milieu de ses amis, avec lui-même.
Page 143 - Les mots fabriquer, fabrication, etc., expriment l'industrie ; les mots facture, factorerie, etc., sont plus particuliers au commerce. La fabrique roule plutôt sur des objets plus communs et d'un usage plus ordinaire; la manufacture , sur des objets plus relevés et d'une plus grande recherche. On dira des fabriques de bas, de bonnets, et des manufactures de glaces, de porcelaines ; des fabriques de draps communs , et des manufactures de draps superfins. Les fabriques sont donc, par leur utilité,...
Page 77 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence, D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir, Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Page 64 - L'émulation est un sentiment vif qui vous porte à faire de généreux efforts pour surpasser, égaler, ou même suivre de près ceux qui font quelque chose d'honnête : la rivalité est un sentiment jaloux qui nous porte à faire tous nos efforts pour l'emporter, de quelque manière que ce soit, sur ceux qui poursuivent le même objet. Deux nobles coursiers qui s'efforcent de gagner le prix de la vitesse, voilà l'emblème de l'émulation : deux animaux chasseurs qui se disputent une proie, voilà...
Page 387 - Impertinent, Insolent. Impertinent, qui ne convient pas, ce qu'il n'appartient pas, ou celui à qui il n'appartient pas de faire, ce qui ne tient pas au sujet. Ce mot vient de la racine qui désigne l'action de tenir : contenir, renfermer , d'où pertinere, appartenir, concerner, regarder, convenir, se rapporter à. Nous ne donnons point ordinairement à ce mot toute l'étendue qu'il a,naturellement.
Page 80 - Un ballon est enflé par l'air qu'on y introduit ; la voile est enflée par le vent ; une jambe est enflée par une humeur. Le mot gonflé convient proprement aux corps qui, dans le vide de leur capacité , reçoivent assez de matière pour s'enfler au point qu'ils semblent ne pouvoir pas en contenir davantage. Un ballon est gonflé, lorsqu'il est si enflé qu'on ne peut guère le souffler davantage.
Page 292 - Si l'honnête homme en soi doit souffrir des défauts; Quel chemin le plus droit à la gloire nous guide , Ou la vaste science, ou la vertu solide. C'est ainsi que chez toi tu sauras m'attacher. Heureux si les fâcheux , prompts à nous y chercher, N'y viennent point semer l'ennuyeuse tristesse...
Page 445 - Victime faible et tremblante, A cette image sanglante, Je soupire nuit et jour; Et, dans ma crainte mortelle, Je suis comme l'hirondelle Sous les griffes du vautour.

Bibliographic information