Page images
PDF
EPUB

337.

Exemples dans ce genre,

207-« suiv. CHAP. VII. Des Scénes célébrés. Scénes brillantes intéressantes parla beaudes sentimens,

233. ( suiv. CHAP. VIII, Des Scénes touchantes, 280. Scénes intéressantes par la tendresse des sentimens,

285. & suiv. Situations vives eo tendres, 299. & suiv. Scéne de fureur , CHAP. IX. Du Genre tempéré, 342. Eloge de la solitude ,

344 Description d'une solitude Littéraire, 348. Eloge d'une vie retirée,

351. Eloge de la Touraine ,

351. Eloge de l'Italie,

353 Peintures riantes. Eloge de la vie champe

355. Eloge de la santé,

350. Image d'un aimable séjour, 362. CHAP. X. Des Narrations dans le Genre

familier. Dissertation sur ce Genre, 365. Exemples pris des Fables de nos célébros Fabulistes,

371. & Juiv. CHAP. XI. Réflexions ingénieuses, makes

ximes utiles sur divers sujets rangées par. ardre alpbabétique, 387.& fuiv.

tre,

Fin de la Table.

'Ai lú par ordre de Monseigneur le

Ornemens de la Mémoire, ou les Traits brillans, &c. Je n'y ai rien trouvé qui m'ait paru devoir en empêcher l'impression. A Paris, ce 19 Janvier 1749. VATRY,

PRIVILEGE DU ROY,

[ocr errors]

QUIS, PAR LA GRACE DE DIEU,

ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE: A nos amés & féaux Conseillers, les Gens tenant nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel Grand Confeil, Prévôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils , & autres nos Justiciers, qu'il appartiendra : SALUT. Notre amé JEAN-LUC NYON fils, Libraire à Paris, Nous a fait expofer qu'il défireroit faire imprimer & donner au Public un Ouvrage qui a pour titre Les Orrethens de la Memoire, ou les Traits brillans des Poètes François les plus célétres; s'il nous plaisoit lui accorder aos Let,

tres de permission pour ce nécessaires. A CES CAUSES, voulant favorablement traiter l'Exposant, Nous lui avons permis & permettons par ces Présentes de faire imprimer ledit Ouvrage en un ou plusieurs volumes & autant de fois que bon lui semblera, & de le vendre, faire vendre & débiter par tout Notre Royaume pendant le tems de trois années confécutives, à compter du jour de la date des Présentes. Faifons défenses à tous Libraires, Imprimeurs & autres personnes de quelque qualité & condition qu'elles soient, d'en introduire d'Impression étrangere dans aucun lieu de notre obéissance; à la charge que ces Préfentes seront enregistrées tout au long sur le Registre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, dans trois mois de la datte d'icelles; que l'impression dudit Ouvrage sera faite dans Notre Royaume & non ailleurs, en bon papier & beaux caracteres, conformément à la feuille imprimée attachée pour modéle sous le Contre-Scel des Présentes; que l'Impétraet fe conformera en tout aux Réglemens de la Librairie, & notamment à celui du 10 Avril 1725; qu'avant de l'exposer en vente, le manuscrit qui aura servi

[ocr errors]

de copie à l'impression dudit Ouvrage sea ra remis dans le même état où l’Approbation y aura été donnée, ès mains de Notre très - cher & féal Chevalier le Sieur Daguesseau Chancelier de France, Commandeur de nos Ordres; & qu'il en sera ensuite remis deux exemplaires dans Notre Bibliothéque publique, un dans celle de Notre Château du Louvre, & un dans celle de Notredit très-cher & féal Chevalier le Sieur Daguesseau Chancelier de France ; le tout à peine de nullité desdites Présentes; du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Exposant & ses ayant causes, pleinement & paisiblement, sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons qu'à la copie des Présentes qui fera imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Ouvrrge , foi soit ajoûtée comme à l'original. Commandons au premier notre Huissier ou Sergent sur ce requis de faire pour l'exécution d'icelles tous Actes requis & néceffaires , fans demander autre permission , & nonobstant clameur de haro, charte Normande & lettres à ce contraires : CAR TEL EST NOTRE PLAISIR. Donné à Versailles le vingt-hui

tiéme jour du mois de Mars, l'an de grace mil sept cens quarante-neuf, & de Notre régne le trente-quatriéme. Par le Roi en fon Conseil , SAINSON.

Registré sur le Registre douze de la Chambre Royale des Libraires & Imprimeurs de Paris, No 122 fol. 110, conformement aux anciens Reglemens cone firmes par celui du 28 Février 1723. A Paris ce premier Avril 1749.

G. CAVELIER, Syndic.

De l’Imprimerie de J. CAARDON.

« PreviousContinue »