Page images
PDF
EPUB

blés-le en un point avec 168 glaces, & tâchés d'en faire quelque chose d'aussi brillant que cette découverte de Mr. de Buffon.

Ce n'est pas par malice que je vous la rappelle aujourd'hui, Monsieur, c'est que je viens de lire le Mémoire à ce sujet dans le nouveau (c) volume de l'Académie des Sciences, où vous trouverés aussi un nouveau loch de Mr. Bouguer, très ingénieux & très utile. Mais favés-vous ce que c'est qu'un loch? J'en doute par une assés mauvaise raison, c'est que je l'ignorois il y a deux jours. Un loch est un instrument pour mesurer le fillage ou le chemin d'un navire, un morceau de bois, garni de plomb, attaché à une ficelle, & qu'on laisse tomber à la mer pour servir comme de point fixe; la ficelle étendue depuis ce point jufqu'au vaisseau mesure le chemin qu'a

(1) Celui pour 1747, qui vient de paroitre.

[ocr errors][merged small]

fait le vaisseau pendant l'expérience, d'où l'on conclut celui qu'il feroit en tout autre espace de tems. La difficulté est de fixer ce loch en dépit des vents & des courants; c'est à quoi Mr. Bouguer a mieux réussi que personne, par une nouvelle construction qui fait descendre le plomb asfés bas pour qu'il se trouve au dessous des eaux en mouvement; car il faut que vous fachiés que cette mer agitée à la surface est à peu près tranquile à une certaine profondeur, comme étoit l'ame de Mr. de Turenne dans un jour de bataille.

AUTRE nouvelle mesure & d'un bien plus grand usage, que propose encore (d) ici Mr. de la Condamine , une mesure qui remédieroit à l'inconvénient de la diversité des mesures de tous les païs, une Mesure universelle

& (d) Dans ce nouveau Volume de l'Acadé. mie des Sciences ; voïés la page 489 & suiv.

[ocr errors]

& invariable, prise sur la (e) longueur du pendule à l'Equateur, pour éviter toute jalousie nationale. Un peu plus de raison dans les hommes, ou seulement de volonté dans les Princes, sufs firoit pour l'exécution de ce projet digne du meilleur Citoïen. S'il y avoit seulement en Europe cinq ou fix Souverains de l'humeur de celui que vous connoissés, ce seroit une affaire bien avancée. De là suivroient bientôt nécessairement, & à l'avantage infini de la Société, la réformation & la réduction des Poids; qui ne sont autre chose qu'une mesure solide, jusqu'ici très défectueuse. Si l'on pouvoit fixer ausli une mesure de tous les tems & de tous les lieux pour l'esprit, le goût & les talens ! RESTE pour la dispute entre Mr.

de (e) Longueur que le voïage au Pérou pour la mesure de la Terre a occasionné à Mr. de la Condamine de constater de concert avec Mrs, Godin & Bouguer.

[ocr errors][ocr errors]

de Mairan & Mr. Euler sur les Aurores boréales, & j'aurai achevé de vous indiquer ce qu'il y a de plus curieux pour vous dans ce nouveau volume.

C'est la Lumière (f) Zodiacale, s'il vous en souvient, ou l'Atmosphère solaire , qui fait l'Aurore boréale selon Mr. de Mairan. Cette Atmosphère du Soleil, qui s'étend quelquefois jusqu'à celle de la Terre, & qui par la révolution de la Terre sur fon axe eft repoussée de l'équateur vers les poles, y forme ces arcs lumineux qu'on appelle Aurores boréales,

'MR. Euler, qui est une Aurore boréale lui - même, conteste à Mr. de Mairan la continuité de l'Atmosphè

[merged small][ocr errors]

rs

(f) Cette espèce de traînée lumineuse qui s'observe quelquefois avant le lever ou après le coucher du soleil, en forme de lance ou de pyramide, & dans la direction du Zodiaque ce qui l'a fait nommer Lumière Zodiacale par feu Mr, Casini, qui l'a découverte.

[ocr errors]

re folaire; nie son influence sur l'Aurore boréale; exclut le phénomène de l'Atmosphère (g) terrestre, & le donne en pur privilége aux parties les plus subtiles de cette Atmosphère , chassées à une grande distance par l'impulsion des raïons du Soleil. S'il étoit permis à un profane de risquer fa pensée, je dirois que Mr. Euler , ainsi que bien d'autres grands Mathématiciens, après avoir bâti un calcul difficile sur des élémens de fantaisie, croit avoir trouvé une vérité physique: il me semble qu'il y a bien loin de là à la vraie Physique. Mr. de Mairan est bon pour se défendre; il le fait & atcaque à son · tour avec sa dextérité ordinaire ; la riposte ne manquera sûrement pas au Philosophe du Nord : en attendant que l'un ou l'autre se rende je vais vous conter une aventure du Maré

chal (g) Qu'il ne croit pas excéder un' mille d'Allemagne, tandis que Mr, de Mairan lui conne plus de 200 lieues.

« PreviousContinue »