Les cinq années littéraires, Volumes 3-4

Front Cover
Impr. chés A. de Groot et fils, 1754 - French literature

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 249 - Une fille née avec un tempérament trop tendre, trompée par les promefles d'un Débauché ; ne fe trouve-t-elle pas , par les fuites de fa crédulité, dans le cas d'opter entre la perte de fon honneur, ou celle du fruit malheureux qu'elle a conçu? N'eft-ce pas la faute des Loix , de la mettre dans une fituation...
Page 250 - On dit à cela qu'il ya des maifons d'enfans trouvés. Je fais qu'elles fauvent la vie à une infinité de bâtards : mais ne vaudroit-il pas mieux trancher le mal par fes racines, & conferver tant de pauvres créatures qui...
Page 16 - Eft-il vrai que loin des fermens, Ou des trahifons de nos Belles, Loin de leurs crédules amans, Loin de leurs jaloufes querelles, Et de tant d'autres bagatelles Autrefois vos amufemens, Fatigué des tracafleries , Glacé par les plaifanteries, Attrifté même par les Ris, Solitaire au fein de Paris , Tranquille au milieu de l'yvrefle, Sobre devant les meilleurs mets, Vous voulez vivre deformais Sans créanciers & fans maitrefle?
Page 122 - Étoient laflés de s'ouvrir. Je difois à la nuit fombre, O nuit ! tu vas dans ton ombre M'enfevelir pour toujours; Je redifois à l'aurore, Le jour que tu fais éclore Eft le dernier de mes jours.
Page 46 - Je n'ai jamais vu de réponse plus impertinente que celle-là. Voilà une belle merveille que de faire bonne chère avec bien de l'argent : c'est une chose la plus aisée du monde, et il n'ya si pauvre esprit qui n'en fît bien autant; mais pour agir en habile homme, il faut parler de faire bonne chère avec peu d'argent.
Page 296 - Boindin vient de pafler la barque, Et nous a dit à tous bon foir. Il l'a fait fans cérémonie; On fait qu'en ces derniers momens On fuit volontiers fon génie ; II n'aimoit pas les complimens.
Page 186 - On peut le regarder comme un chef de conjurés qui a eu le courage de s'élever le premier contre une puissance despotique et arbitraire, et qui, en préparant une révolution éclatante, a jeté les fondements d'un gouvernement plus juste et plus heureux qu'il n'a pu voir établi.
Page 18 - Et n'a d'eftime que pour lui, Dans une retraite profonde Se fauve du mépris d'autrui , Et las d'ennuyer tout le monde, Aille à fon tour périr d'ennui...
Page 49 - Provence, un prifonnier inconnu, „ d'une taille au deffus de l'ordinaire, „ jeune & de la figure la plus belle & » la plus noble. Ce prifonnier dans „ la route portoit un mafque , dont la „ mentonnière avoit des reflbrts d'a„ cier , qui lui laiiïbient la liberté de „ manger avec le mafque fur le vifage.
Page 7 - Lettres, furtout à ceux qui travaillent pour plaire à leur fiécle ou pour le peindre ; mais ce commerce , devenu général & fans choix , eft aujourd'hui pour eux ce que la découverte du nouveau Monde a été pour l'Europe; il eft fort douteux qu'il leur ait fait autant de bien que de mal. Nullement emprefTé de faire fa cour , M.

Bibliographic information