Das staats-lexikon: Encyklopädie der sämmtlichen staatswissenschaften für alle stände. In verbindung mit vielen der angesehensten publicisten Deutschlands, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 235 - Haec dignitas, hae vires, magno semper electorum juvenum globo circumdari, in pace decus, in bello praesidium ; nee solum in sua gente cuique, sed apud finitimas quoque civitates, id nomen, ea gloria est, si numero ac virtute comitatus emineat ; expetuntur enim legationibus, et muneribus ornantur, et ipsa plerumque fama bella profligant.
Page 265 - L'ambition dans l'oisiveté, la bassesse dans l'orgueil, le désir de s'enrichir sans travail, l'aversion pour la vérité, la flatterie, la trahison, la perfidie, l'abandon de tous ses engagements, le mépris des devoirs du citoyen, la crainte de la vertu du prince, l'espérance de ses faiblesses...
Page 79 - États modérés ; elle n'y est que lorsqu'on n'abuse pas du pouvoir; mais c'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser; il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites. Qui le dirait! la vertu même a besoin de limites. Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.
Page 265 - L'ignorance naturelle à la noblesse , son inattention , son mépris pour le gouvernement civil , exigent qu'il y ait un corps qui fasse sans cesse sortir les lois de la poussière où elles seraient ensevelies. Le conseil du prince n'est pas un dépôt convenable.
Page 396 - Sa Majesté l'Empereur de toutes les Russies, pour répondre au désir qui lui a été exprimé par Leurs Majestés l'Empereur des Français et la Reine du Royaume-Uni de la Grande-Bretagne et d'Irlande , déclare que les îles d'Aland ne seront pas fortifiées, et qu'il n'y sera maintenu ni créé aucun établissement militaire ou naval.
Page 338 - Dans la formation et composition des lots, on doit éviter, autant que possible, de morceler les héritages et de diviser les exploitations ; et il convient de faire entrer dans chaque lot, s'il se peut, la même quantité de meubles, d'immeubles, de droits ou de créances de même nature et valeur.
Page 79 - C'est le vice de la monarchie pure d'élever le pouvoir si haut, et de l'entourer d'un tel éclat que la tête tourne à celui qui le possède, et que ceux qui le subissent osent à peine le regarder. Le souverain s'y croit un dieu, le peuple y tombe dans l'idolâtrie. On peut écrire alors les devoirs des rois et les droits des sujets ; on peut même les prêcher sans cesse ; mais les situations ont plus de force que les paroles, et, quand l'inégalité est immense, les uns oublient aisément leurs...
Page 77 - Cependant il était si bon, si généreux, qu'il se fût bientôt calmé : mais , loin de l'apaiser , les confidents de ses ennuis ne faisaient qu'exciter sa colère. » Votre Majesté a raison , lui disaient - ils : un tel a mérité d'être fusillé ou destitué, renvoyé ou disgracié Je savais depuis long-temps qu'il était votre ennemi. Il faut des exemples ; ils sont nécessaires au maintien de la tranquillité.
Page 225 - L'amovibilité des comtes est attestée par tous les monuments de la première race 3. Les avan1 « Dux vero qui prœest in populo ille semper de genere Agilolfingorum fuit et debet esse, quia sic reges antecessores nostri concesserunt eis ut qui de genere illorum fidelis regi erat et prudens, ipsum constituerent ducem ad regendum populum illum.
Page 199 - Dicunt etiam, quod, quicumque proprium suum episcopo , abbati vel comiti aut judici vel centenario dare noluerit, occasiones quaerunt super illum pauperem, quomodo eum condempnare possint , et illum semper in hostem faciant ire , usque dum pauper factus volens nolens suum proprium tradat aut vendat ; alii vero qui traditum habent absque ullius inquietudine domi resideant.

Bibliographic information