Revue d'Aquitaine et du Languedoc, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 408 - Valence; c'est que je vous supplie de me faire diacre. — Volontiers, lui dit M. de Paris. — Vous n'en serez pas quitte pour ces deux grâces, monseigneur, interrompit M. de Valence; car outre la prêtrise et le diaconat, je vous demande encore le sous-diaconat. — Au nom de Dieu , reprit brusquement M. de Paris, dépêchez-vous de m'assurer que vous êtes tonsuré, de peur que vous ne remontiez la disette des sacrements jusqu'à la nécessité du baptême.
Page 589 - C'est à celte occasion que ce monarque dit de lui : « Je viens d'entretenir un homme et un jeune homme, qui m'a toujours contredit et qui m'a toujours plu. » Ses talents parurent décidés pour les négociations.
Page 249 - Devant quel confesseur la fais-tu comparaître ? " "L'église, c'est l'azur," lui dis-je; "et quant au prêtre • — " En ce moment le ciel blanchit. La lune à l'horizon montait, hostie énorme ; Tout avait le frisson, le pin, le cèdre et l'orme, Le loup, et l'aigle, et l'alcyon : Lui montrant l'astre d'or sur la terre obscurcie, Je lui dis: "Courbe-toi. Dieu lui-même officie, Et voici l'élévation.
Page 405 - Cosnac, à laquelle il appartenait, se vantait d'avoir toujours conservé son nom, son fief et ses armes (d'argent au lion de sable armé, lampassé et couronné de gueules...
Page 264 - La première était d'obéir aux lois et aux coutumes de mon pays, retenant constamment la religion en laquelle Dieu m'a fait la grâce d'être instruit dès mon enfance, et me gouvernant en toute autre chose suivant les opinions les plus modérées et les plus éloignées de l'excès qui fussent communément reçues en pratique par les mieux sensés de ceux avec lesquels j'aurais à vivre.
Page 407 - Qu'on l'éveille, dit l'abbé! ll s'agit de son honneur, et je veux lui parler. » Il fit tant de bruit , que ses femmes ouvrirent. Cette princesse aimable s'éveilla. « Levezvous , dit l'abbé ; il s'agit de sauver l'honneur de M. le prince de Conti , le vôtre et celui de sa maison. L'évêché de Valence est vacant ; je viens de prier Son Altesse de le demander pour moi — Mais levez-vous , madame, les...
Page 264 - ... imitant en ceci les voyageurs qui, se trouvant égarés en quelque forêt, ne doivent pas errer en tournoyant tantôt d'un côté, tantôt d'un autre, ni encore moins s'arrêter en une place, mais marcher toujours le plus droit qu'ils peuvent...
Page 407 - ... votre oncle ne vous refusera pas s'il sait que vous savez vous faire éveiller, vous lever en robe de chambre , et ne pas hésiter à servir noblement vos créatures.
Page 498 - Tout à coup, au moment où le housard baissé Se penchait vers lui, l'homme, une espèce de Maure, Saisit un pistolet qu'il étreignait encore, Et vise au front mon père en criant : " Caramba !" Le coup passa si près que le chapeau tomba, Et que le cheval fit un écart en arrière. " Donne-lui tout de même à boire,
Page 432 - Rommains vostre pere, et vous apres eux, avez droit en la duché de Milan , ou portion de droit : dont vous vous pourrez plus-plainement enquerir, et en sçavoir la verité.

Bibliographic information