Les idées du Père Bontemps: journal d'un paysan

Front Cover
Imp.générale, 1907
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 40 - Celui-ci le paye le moins cher qu'il peut; comme il a le choix entre un grand nombre d'ouvriers, il préfère celui qui travaille au meilleur marché. Les ouvriers sont donc obligés de baisser le prix à l'envi les uns des autres. En tout genre de travail il doit arriver et il arrive en effet que le salaire de l'ouvrier se borne à ce qui lui est nécessaire pour lui procurer sa subsistance 1.
Page 43 - La volonté ne fait jamais la moindre démarche que vers cet objet. C'est le motif de toutes les actions de tous les hommes, jusqu'à ceux qui vont se pendre.
Page 40 - Le simple ouvrier qui n'a que ses bras et son industrie n'a rien qu'autant qu'il parvient à vendre à d'autres sa peine. Il la vend plus ou moins cher ; mais ce prix plus ou moins haut ne dépend pas de lui seul : il résulte de l'accord qu'il fait avec celui qui paie son travail. Celui-ci le paie le moins...
Page 46 - Recomposez, si vous le pouvez, les fictions aristocratiques; essayez de persuader au pauvre, lorsqu'il saura bien lire et ne croira plus, lorsqu'il possédera la même instruction que vous, essayez de lui persuader qu'il doit se soumettre à toutes les privations, tandis que son voisin possède mille fois le superflu : pour dernière ressource il vous le faudra tuer.
Page 5 - J'avais tout de suite aimé ce cordelier qui, blanchi dans l'étude, gardait l'humeur riante et facile d'un ignorant. Il causait volontiers. Je goûtais son parler suave, son beau langage, sa pensée docte et naïve, son air de vieux Silène purifié par les eaux baptismales, son instinct de mime accompli, le jeu de ses passions vives et fines, le génie étrange et charmant dont il était possédé. Assidu à la bibliothèque, il fréquentait aussi le marché, s'arrêtant de préférence devant...
Page 37 - Il est affligeant de penser, mais il est vrai de dire que, même chez les nations les plus prospères , une partie de la population périt tous les ans de besoin.
Page 70 - L;i plus grande partie des frais de l'établissement « social est, dit-il, destinée à défendre le riche contre le « pauvre : parce que si on les laissait à leurs forces respec« tives, le premier ne tarderait pas à être dépouillé.
Page 55 - ... que tous les individus participassent à cette richesse, puisque la nation se compose de tous les individus sans exception, et que la richesse n'étant pas une chose abstraite , il est assez difficile de concevoir qu'une nation soit riche , lorsqu'une partie considérable de ses enfants est dans l'extrême besoin. Cependant, cela est ainsi, et même , dans toute l'Europe, il n'ya nulle part plus d'indigents que chez les nations qu'on appelle opulentes ; et M.
Page 28 - La concentration de la propriété foncière, qui correspond au développement de la grande culture et de l'élevage, s'accuse ici d'une façon très nette. Kleingrundbesitzes...
Page 106 - Si l'incessant progrès de la technique et de la centralisation, dit-il, dans un nombre toujours grandissant d'industries, est un fait dont, de nos jours, la signification n'est plus passée sous silence que par d'impénitents réactionnaires, il n'en est pas moins vrai que, dans toute une série d'industries, à côté des grandes entreprises, d'autres, petites ou moyennes, font preuve d'une incontestable vitalité.

Bibliographic information